OL, LOSC : Anthony Lopes et Mike Maignan unanimes sur le « Ballon d’Or » des gardiens

false
LOSC : quand Mike Maignan se voyait devenir un grand bandit

France Football a décidé de lancer un Trophée Lev Yashine pour récompenser le meilleur gardien du monde. Anthony Lopes et Mike Maignan applaudissent.

Depuis la création du Ballon d’Or par France Football, un seul gardien de but (Lev Yashine) a été sacré. Une anomalie historique que l’hebdomadaire a choisi de compenser avec la création d’un trophée dédié au meilleur gardien de la planète et portant le nom de la légende de l’ancienne URSS.

Si Benoît Costil (Girondins) demeure méfiant à l’égard de cette récompense qui risque d’écarter encore plus les gardiens du Ballon d’Or, les deux meilleurs portiers de la saison 2018-2019 ne sont pas du même avis.

Lopes (OL) : « On le mérite »

Dans « France Football », Anthony Lopes (OL) a fait part de sa satisfaction : « Pour ma part, c’est quelque chose qui me fait énormément plaisir qu’un trophée soit décerné uniquement aux gardiens de but. C’est un poste qui n’est pas encore assez considéré aujourd’hui (…) C’est bien de créer ce trophée-là, car cela valorise le poste. On le mérite ».

Maignan (LOSC) : « Une très bonne nouvelle »

Mike Maignan (LOSC), qui l’a devancé aux Trophées UNFP sur le dernier exercice, voit aussi cela comme une « très bonne nouvelle » : « Cela montre que le gardien est très important dans une équipe. Alors oui, le gardien de but est un joueur comme les autres, mais il a un rôle très spécial, très spécifique de par son positionnement sur le terrain. Dans le football moderne, le gardien a d’ailleurs de plus en plus de responsabilités. Donc c’est une bonne chose de voir cette récompense qui permet de le mettre à l’honneur. Ça donne davantage de valeur au poste ».

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008