OL - PSG (2-4) : les 5 Tops parisiens, les 5 Flops lyonnais du choc
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

OL - PSG (2-4) : les 5 Tops parisiens, les 5 Flops lyonnais du choc

Grâce à des réalisations de Mbappé (doublé), Danilo et Di Maria, le PSG a battu l’OL au Groupama Stadium (4-2) dans le choc au sommet de Ligue 1.

Zapping But! Football Club Top 10 : les contrats de sponsoring maillots les plus lucratifs

Les Tops :

Danilo Pereira (8) : Le Portugais a fait son meilleur match avec le PSG. Rayonnant dans le coeur du jeu, le joueur prêté par Porto a marqué un but d’avant-centre d’une demi-volée (31e).

Kylian Mbappé (8) : L’international tricolore avait faim et il l’a montré dès les premiers instants en déposant Marcelo. Auteur du premier (15e) et du quatrième but (52e). Un match plein. Remplacé par Neymar à 20 minutes de la fin.

Angel Di Maria (7)  : L’Argentin a fait des misères à Maxwell Cornet dans son couloir droit. Son match abouti a été récompensé d’un but sur un coup-franc vicieux qui rebondit devant Anthony Lopes (46e).

Marco Verratti (7) : Secoué par les Lyonnais, l’Italien a pris beaucoup de coups… Signe qu’il a fait très mal. Le “petit hibou” a été le détonateur de l’ouverture du score sur une frappe spontanée repoussée par Lopes. Il a aussi envoyé Mbappé sur orbite pour le 4-0 (52e).

Keylor Navas (6) : S’il ne peut rien sur la frappe limpide de Slimani et est également battu en duel par Cornet, le Costaricien a quand même sorti quelques parades importantes. Alors que l’OL poussait pour le 4-3, sa parade devant Slimani est très précieuse (83e).

 

Les Flops :

Les Flops :
Credit Photo - Icon Sport

L’axe Denayer - Marcelo (3) : Dès les premiers instants où le Brésilien se fait déposer par Mbappé et où le Belge rate son intervention de Kean, on a compris que la défense rhodanienne n’était pas dans un grand soir. Totalement dépassé, le duo a pris l’eau, concédant quatre buts pour la première fois de la saison.

Memphis Depay (3) : Ce dimanche, on a eu le côté sombre du Néerlandais, sorti à l’heure de jeu après une prestation insipide. Le capitaine lyonnais voulait trop se montrer et à multiplier les grigris inutiles, freinant le jeu de son équipe et agaçant certains de ses partenaires.

Karl Toko-Ekambi (3) : S’il était bien rentré dans son match, le Camerounais s’est vite énervé suite à quelques accrochages après Marco Verratti. Par la suite, il n’a plus existé jusqu’à son remplacement par Rayan Cherki.

Tino Kadewere (2) : Le Zimbabwéen a traversé la partie comme un fantôme. 60 minutes durant lesquelles il s’est fait éteindre par l’excellent Abdou Diallo. 

Thiago Mendes (3) : Ce dimanche, l’entrejeu lyonnais - considéré comme le meilleur de France cette saison - a flanché. Il faut dire que sa sentinelle n’était pas dans un grand soir, souffrant de la comparaison avec le duo Danilo - Gueye. Remplacé à l’heure de jeu.

 

Les Flops :

Les Flops :
Credit Photo - Icon Sport

L’axe Denayer - Marcelo (3) : Dès les premiers instants où le Brésilien se fait déposer par Mbappé et où le Belge rate son intervention de Kean, on a compris que la défense rhodanienne n’était pas dans un grand soir. Totalement dépassé, le duo a pris l’eau, concédant quatre buts pour la première fois de la saison.

Memphis Depay (3) : Ce dimanche, on a eu le côté sombre du Néerlandais, sorti à l’heure de jeu après une prestation insipide. Le capitaine lyonnais voulait trop se montrer et à multiplier les grigris inutiles, freinant le jeu de son équipe et agaçant certains de ses partenaires.

Karl Toko-Ekambi (3) : S’il était bien rentré dans son match, le Camerounais s’est vite énervé suite à quelques accrochages après Marco Verratti. Par la suite, il n’a plus existé jusqu’à son remplacement par Rayan Cherki.

Tino Kadewere (2) : Le Zimbabwéen a traversé la partie comme un fantôme. 60 minutes durant lesquelles il s’est fait éteindre par l’excellent Abdou Diallo. 

Thiago Mendes (3) : Ce dimanche, l’entrejeu lyonnais - considéré comme le meilleur de France cette saison - a flanché. Il faut dire que sa sentinelle n’était pas dans un grand soir, souffrant de la comparaison avec le duo Danilo - Gueye. Remplacé à l’heure de jeu.