OM - Mercato : le Stade de Reims donne le feu vert à Boulaye Dia cet hiver !
Rivère (Nice) et Caillot (Reims)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
FEU VERT

OM - Mercato : le Stade de Reims donne le feu vert à Boulaye Dia cet hiver !

Le président du Stade de Reims Jean-Pierre Caillot ne dit plus non à un départ de Boulaye Dia (24 ans) au mercato hivernal. L’OM sait désormais à quoi s’en tenir.

André Villas-Boas pourrait avoir le sourire ce lundi matin. On ne sait pas si l’entraîneur de l’OM lit L’Union mais l’interview accordée ce jour par Jean-Pierre Caillot est des plus instructives. Le président du Stade de Reims ouvre notamment la porte à Boulaye Dia (24 ans) au marché hivernal si une proposition convient au club et à son attaquant. 

« J'ai toujours cru en lui. La saison dernière, il affichait déjà de très bonnes statistiques, développe Caillot. Comme Rémi Oudin, il aurait pu partir cet été car disposant d'un bon de sortie. Le Stade de Reims ne force pas les joueurs à partir pour un besoin impérieux d'argent. Le projet doit convenir au jour. Si j'avais dit à El Bilal Touré qu'il resterait dix ans chez nous, il ne serait sans doute pas venu. Notre stratégie est de permettre aux recrues de grandir avec nous. Que Boulaye ne soit pas parti ne peut être considéré comme un échec. On en a discuté encore récemment avec son agent. Il n'est pas parti parce qu'il n'a pas eu le projet qu'il souhaitait et nous la proposition désirée. Boulaye a refusé deux offres : le Lokomotiv Moscou et le Hellas Vérone. Pour différentes raisons, il n'a pas souhaité aller dans ces clubs. On ne lui a jamais forcé la main, ce qui explique son épanouissement actuel. Partira-t-il à la trêve hivernale ? Je n'en sais rien. S'il reste, j'en serais ravi, s'il a une proposition qui lui convient et nous aussi, je ne pourrais pas m'y opposé, car j'ai donné ma parole... »

 
 

 

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Reims a refusé deux offres pour Dia

Intéressé cet été, le club phocéen pourrait donc repasser à l’attaque en janvier 2021 si AVB n’a toujours pas réglé ses problèmes offensifs. Par ailleurs, Caillot en a profité pour donner les nouveaux objectifs à David Guion : une présence finale du Stade de Reims dans le Top 12 de L1. Au vu du début de saison calamiteux des Rémois, ce serait un moindre mal.