OM, OL : Eyraud et Aulas ont ouvert la boîte de Pandore Mediapro aux autres présidents de L1
Jacques-Henri Eyraud (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SUJET SENSIBLE

OM, OL : Eyraud et Aulas ont ouvert la boîte de Pandore Mediapro aux autres présidents de L1

En parlant ouvertement de la crise Mediapro, Jacques-Henri Eyraud et Jean-Michel Aulas ont ouvert le débat chez les autres présidents de clubs de L1.

Le sujet est explosif et alimente les débats depuis plus d’une semaine. Il porte un nom : Mediapro. Le groupe sino-espagnol se refuse pour l’instant à payer sa traite d’octobre concernant les droits TV (172 M€) et crée un vent de panique chez tous les clubs de L1. Le dossier est assez sensible pour que Jean-Michel Aulas (OL) et Jacques-Henri Eyraud (OM) l’ont évoqué cette semaine en public.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OM

« C’est évident qu’il y a urgence »

Tabou, le sujet est aujourd’hui plus ouvert, au point que Gérard Lopez en parle également à voix haute à la veille du derby entre le LOSC et le RC Lens. « Il y a des discussions à la LFP, on la soutiendra, explique le président des Dogues dans L’Équipe. Faisons respecter le contrat. Le coronavirus impacte tout ce qui tourne autour du club. On essaye de s’adapter. La variable de l’incertitude est devenue essentielle. Le foot a une importance par rapport à cet environnement anxiogène. On a une responsabilité de dirigeant en continuant à proposer des choses auxquelles les gens peuvent s’identifier et à les faire vibrer. Et peut-être oublier le temps du match ce qu’ils vivent. »

Joseph Oughourlian a également pris part au débat Mediapro. « C’est évident qu’il y a urgence. Les droits télé, c’est le cœur du réacteur nucléaire du foot français, enchaîne le président du RC Lens. Maintenant, c’est le boulot des instances dirigeantes. J’ai confiance en elles. »