Un Rennes record attend le PSG, Lees-Melou se lâche, Bordeaux bientôt vendu ?
Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MELTING CLUBS

Un Rennes record attend le PSG, Lees-Melou se lâche, Bordeaux bientôt vendu ?

Si But! Football Club traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la France du football.

Zapping But! Football Club Les dates marquantes du record de Giroud

FC Metz : Oukidja pousse un gros coup de gueule

Dimanche, le FC Metz s'est lourdement incliné à Montpellier (0-3). Au micro de Prime Video , Alexandre Oukidja a fustigé la prestation inquiétante de son équipe. "Je suis touché par cette défaite, a commenté le portier algérien. On nous demande d’avoir des résultats cette saison mais on a un manque d’efficacité ou d’envie, je ne sais pas. Aujourd’hui, il n’y a eu qu’une seule équipe qui a existé. On sent que cette équipe veut réellement se maintenir alors que de notre côté, il nous manque des choses. On n’a pas été au rendez-vous, on a raté beaucoup de matchs comme ça. Mais il ne faut rien lâcher parce que sur un dernier match, on peut se maintenir, tout est possible. Il va vite falloir avoir des résultats car ça fait trop longtemps que l’on attend."

Stade Brestois : les vérités de Lees-Melou sur son hiver agité

Proche d’un départ cet hiver alors que le Stade Rennais lui a offert un pont d’or, Pierre ees-Melou est finalement resté du côté du Stade Brestois. Interrogé après la rencontre contre l’OM, face à qui il a brillé (1-0), l’ancien de Dijon ne s’est pas échappé. « Du moment que je suis sur le terrain, je joue à fond, rappelle Lees-Melou. Malgré les péripéties, j’ai toujours tout donné. Même à 31 ans, à un an de la fin de votre contrat, on est forcément à l’écoute, surtout avec un projet intéressant. Après, on vous bloque sans écouter nos arguments, ça fait mal. Mais je comprends que Brest veuille me garder. C’est dur quand la fin de carrière est proche. Comme j’ai connu la vie dure, je sais ce que c’est. Attention, je ne crache pas sur Brest. Il faut faire attention avec les interprétations car j’ai été traité de mercenaire. Je suis toujours lié à Brest, ma fille est née ici. Une revalorisation à Brest ? Non, je ne pense pas (rires). Peu importe, je me donne toujours à fond. »

 

Mais aussi...

AS Monaco : Hütter tire un bilan négatif

Après la défaite de l’AS Monaco à Louis II contre le Toulouse FC (1-2), Adi Hütter s’est fendu d’un discours lucide qui peut paraître surprenant : « On a trop de hauts et de bas cette saison. On a tiré 23 fois. Mais ce n’est pas acceptable de concéder de tels buts. On peut analyser, parler de tactique. Mais on n’est simplement pas assez compétitif. Je crois qu’on est capable d’être en haut du classement, a-t-il affirmé après la rencontre. Mais en continuant à cumuler ce genre d’erreurs, ce sera de plus en plus dur. Prendre un point sur 12 à domicile, ce n’est pas bon. On était dans une bonne situation avant le match. On a raté une grosse chance de passer deuxième. C’est très frustrant. »

Stade Rennais : un record tombe avant le PSG

Plus rien ni personne ne semble pouvoir arrêter le Stade Rennais en Ligue 1. Si les Rouge et Noir se sont lourdement inclinés à Milan en Ligue Europa (0-3), ils ont parfaitement relevé la tête au Roazhon Park hier contre Clermont (3-1). À cette occasion le club breton a ainsi signé sa 600e victoire dans l’élite à domicile. Pour couronner le tout, le SRFC a remporté ses six derniers matches en L1, sa meilleure série de l'histoire en première division (8 succès de suite entre février à avril 2006). De bon augure avant un choc au Parc des Princes contre le PSG (dimanche, 17h05).

FC Lorient : Le Bris encense Bamba

Le FC Lorient a obtenu un troisième succès d'affilée à Strasbourg (3-1), pour le plus grand plaisir de Régis Le Bris, satisfait de la capacité de ses joueurs à réagir aux difficultés rencontrées. « Confrontés à différents scénarios, différentes oppositions, circonstances, aujourd'hui on répond quasiment à tout depuis trois matches et demi. C'est positif, a-t-il savouré. On doit juste tracer notre chemin et continuer à être une meilleure équipe. On a un esprit de conquête, je veux vraiment qu'on conserve ça. » Cette nouvelle victoire lorientaise, la cinquième de la saison, s'est à nouveau construite autour de l'intenable Mohamed Bamba, recrue hivernale providentielle, auteur d'un doublé en Alsace (2e et 45e+2).

L'attaquant ivoirien, arrivé fin janvier de Wolfsberger a inscrit 5 buts au cours de ses 5 premiers matches et est devenu le premier joueur à trouver le chemin des filets lors de chacune de ses quatre premières rencontres en Ligue 1 depuis plus de 50 ans et Giora Spiegel en octobre 1973 avec... le RC Strasbourg (4 également). « C'est un garçon extrêmement altruiste. Il est arrivé avec beaucoup de réserve et de générosité. Il est généreux dans la profondeur, attaque bien les espaces et il est doté d'une justesse de déplacement pour être au bon endroit au bon moment. En plus de cela, il est discipliné sur le plan défensif », apprécie Le Bris.

Et enfin...

Clermont : Gastien pointe le manque de rigueur

La journée d’hier a été mauvaise pour Clermont, qui était à trois points du barragiste (FC Lorient) hier et se retrouve ce matin à six longueurs du nouveau (FC Nantes). Toulouse, Montpellier et Lorient se sont imposés et Clermont, lui, ne décolle toujours pas. Le club auvergnat n’a gagné qu’une fois sur les onze dernières journées, et avant d’aller à Nice et de recevoir l’OM, il est tombé à Rennes malgré de bonnes intentions en première période et de l’allant en début de seconde. Mais l’équipe de Pascal Gastien s’est montré trop friable défensivement. « On manque de rigueur, d’engagement et de concentration pour espérer prendre des points dans des matches comme ça », a souligné l’entraîneur du Clermont Foot.

Toulouse : le Benfica en forme avant la Ligue Europa

Après avoir attendu le temps additionnel et un second penalty d’Angel Di Maria pour battre Toulouse jeudi en barrages aller de Ligue Europa (2-1), Benfica a connu beaucoup moins de soucis pour se défaire de la lanterne rouge du championnat portugais, Vizela, hier (6-1). Portée notamment par deux buts et deux passes décisives de David Neres, l’équipe lisboète – qui a économisé certains cadres, dont Di Maria et Rafa Silva, avant la seconde manche face aux Violets jeudi au Stadium – a profité de ce succès aisé pour prendre provisoirement trois longueurs d’avance en tête sur le Sporting Portugal, qui affronte Moreirense ce soir et compte deux matches de moins que son voisin.

Girondins de Bordeaux : la vente bouclée avant mars ?

Les discussions autour de l’arrivée d’un nouvel actionnaire aux Girondins de Bordeaux seraient très bien engagées. Selon L’Équipe, quatre fonds d’investissement américains ont eu accès à la data room en fin d’année. Dans un premier temps, Gérard Lopez semblait pencher pour une participation minoritaire assortie d’un prêt (la somme de 50 M€ était évoquée) pour financer les prochaines saisons.

C’est ce qui avait été présenté à la DNCG mi-décembre mais les deux options (participation majoritaire) seraient aujourd’hui sur la table. Dans les deux cas, le propriétaire portugais resterait aux manettes du club. Cela semble éliminer de facto le projet porté par le tandem Santiago Cucci - Michaël Benabou. Depuis, quatre fonds américains : Kennedy Lewis Investment Management, Central Lane Partners, Liberty Global Partners et Dynasty Equity Partners se seraient présentés sans qu’on sache précisément qui est encore en lice ou pas. On devrait très vite être fixé si le timing évoqué en privé par Lopez – fin février mars – est respecté.

 

 

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Si But! Football Club traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la France du football.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.