M'Baye Niang (Girondins)
M'Baye Niang (Girondins)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
À LA UNE

Premier couac pour Niang à Bordeaux, un ex du FC Nantes est paumé, coup de chaud à Troyes avant l’ASSE

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club OM - Lille : Le debrief

Première galère pour Niang à Bordeaux

Après avoir inscrit son premier but avec les Girondins avant la trêve internationale, M’Baye Niang semble avoir pris ses marques dans sa nouvelle équipe. Problème : sa compagne a du mal à venir le rejoindre en raison de ses difficultés à trouver un logement dans la région bordelaise. « Je ne trouve pas de logement et quand je trouve, je n’ai pas de réponse, confie Emilie Fiorelli dont les propos sont relayés par Girondins4Ever. Donc j’ai laissé tomber car j’ai beaucoup de choses à gérer et tout en même temps, je n’y arrive plus ! Je suis dans le Sud pour l’instant. Je suis un peu saoulée par les déménagements, changements, etc… »

Vitali met la pression à l’ESTAC

Directeur sportif de l’ESTAC, qui recevra l’ASSE dimanche au stade de l’Aube lors de la 14e journée de L1 (15h), François Vitali a fait le bilan de la première partie de la saison en attendant encore plus des hommes de Laurent Batlles. « Comme à l'école, je dirais que c'est encourageant. On va mettre les encouragements, en espérant mettre les félicitations à la fin. Tout le monde peut mieux faire : les joueurs, le staff, la direction, a glissé le directeur sportif troyen dans L’Est Éclair. On reste sur une claque à Lens, on a été rattrapé par notre inexpérience. Cela nous rappelle à nos limites, mais aussi aux valeurs qui nous ont fait performer sur d'autres matches : l'intensité, l'agressivité, l'engagement, l'abnégation. J'ai été vexé par l'ambiance un peu chambreuse de Bollaert car je sais qu'on est capable de bien faire, que les joueurs méritent mieux. »

Kwateng paumé avec Petkovic

Passé dans les rangs du FC Nantes entre 2015 et 2019, Enock Kwateng (24 ans) ne traverse pas ses meilleurs moments aux Girondins depuis l’arrivée de Vladimir Petkovic sur le banc bordelais. C’est comme s’il était à la rue tactiquement. « Enock Kwateng, je l’ai déjà évoqué plusieurs fois, c’était le même problème qu’avec Loris Benito : on jouait avec des latéraux qui ne sont absolument pas des latéraux, mais des joueurs axiaux, a soufflé François Grenet. Kwateng, les meilleures prestations qu’il a pu faire depuis qu’il est arrivé à Bordeaux, c’est quand on a joué à 3 ou 5 derrière, et dans l’axe. Il est rugueux, puissant, et basta. A droite, il est tactiquement paumé. »

Mardi soir, les qualifications de la zone Europe nous offrent encore une finale à Rotterdam entre les Pays-Bas et la Norvège. Venez parier chez France Pari. La cote des Oranje est à 1,36 contre 4,50 le nul et 6,50 l'exploit des coéquipiers d'Erling Haaland.

Pour résumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert