PSG, FC Nantes, ASSE : le bon, la brute et le truand de la 21e journée de L1

true

Au lendemain de chaque journée de championnat, But ! Football Club mettra en avant trois acteurs de Ligue 1 sur l’air du célèbre western signé Sergio Leone.

Le bon : Neymar Jr (PSG)

Buteur lors des sept derniers matches du club de la Capitale en Ligue 1, « Ney » a retrouvé on meilleur niveau. Plus que jamais il semble redevenu l’atout maître d’un PSG intouchable en France. Face au LOSC, son premier but – une frappe dans la lucarne après un appui sur Marco Verratti – est un modèle du genre, œuvre d’un génie en pleine confiance. Avec 13 buts et 5 passes décisives en 13 matches disputés en L1, Neymar donne enfin l’impression de prendre du plaisir lors des joutes hexagonales. Après deux ans et demi, il était temps…

La brute : Andrei Girotto (FC Nantes)

Milieu un peu rustre (3 cartons rouges en 20 rencontres la saison passée), le Brésilien s’était soudainement transformé en défenseur élégant cette saison. Mais il faut croire que pour Girotto certains mauvais réflexes ont encore la vie dure. On l’a vu lors du derby de l’Atlantique FC Nantes – Girondins de Bordeaux (0-1).

S’il n’est pas sorti pour des interventions de boucher, l’ancien joueur de Chapecoense s’est quand même rappelé aux bons souvenirs des arbitres de Ligue 1 pour deux interventions à retardement sur Jimmy Briand et Nicolas De Préville. Sur la deuxième, ça ressemble quand même à une glissade mais la faute y est…

Le truand : la VAR

Encore une fois, la VAR aura fait grincer des dents les amateurs de football ce week-end. Samedi soir, elle aura rendu interminable la rencontre ASSE – Nîmes (99 minutes jouées, 4 arrêts dont certaines décisions pour des hors-jeux capillotractés).

Elle fait également couler beaucoup d’encre du côté de LOSC-PSG car si le penalty accordé à Neymar pour une faute de main de Gabriel existe, il y avait une faute de Tanguy Kouassi, au milieu du terrain au départ de l’action. Jusqu’où doit-on remonter dans la vidéo avant d’accorder ou non une sanction ? Le débat fait encore rage, montrant une nouvelle fois l’imperfection du système…

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008