PSG – LOSC (2-0) : Neymar, Renato, Icardi, Mbappé…  les TOPS et les FLOPS

false

Le PSG a tranquillement ouvert la 14e journée de L1 en disposant du LOSC vendredi au Parc des Princes (2-0). Voici les TOPS et les FLOPS à retenir de cette rencontre. 

TOPS :

Le LOSC avait le bon plan pour gêner le PSG

Installé avec une défense à 3, Christophe Galtier avait le bon plan pour enquiquiner le PSG. Xeka et André se sont ainsi projetés vers l’avant à chaque prise de balle, gênant considérablement les milieux parisiens. Le premier rideau Ikoné – Araujo a aussi été efficace… pendant un quart d’heure. À noter la très bonne entrée du remuant Yusuf Yazici à la place de Benjamin André (79e).

Icardi et Di Maria toujours aussi cliniques

Edinson Cavani pouvait afficher une mine déconfite sur le banc. Sur son troisième ballon du match, Mauro Icardi a ouvert le score sur un centre parfait d’Idrissa Gueye (1-0, 17e). Il s’agit de son 10e but au PSG, le sixième en L1. L’Argentin est toujours aussi clinique, au moins autant qu’Angel Di Maria, qui a utilisé sa « spéciale » pour tromper Mike Maignan d’un enroulé du gauche (2-0, 31e).

Navas fidèle au rendez-vous

De retour de blessure, Keylor Navas a été présent au rendez-vous. Sollicité à froid par Xeka, le gardien du PSG est resté vigilant en se détendant sur sa ligne (2). En seconde période, c’est encore lui qui a permis à son équipe de garder sa sérénité en détournant une frappe placée de Luiz Araujo (57e). De bon augure avant son grand retour à Madrid.

FLOPS :

Le LOSC plombé dans les deux surfaces

Christophe Galtier fera peut-être ce bilan devant la presse : ce match résume la saison du LOSC. À savoir prometteur mais sanctionné d’un revers en raison d’un manque de tranchant dans les deux surfaces. Ce discours a déjà été entendu en Ligue des champions et se répand aujourd’hui en L1. Lille aurait ainsi pu mener logiquement si Xeka avait été plus clinique d’entrée (2e), et si sa défense avait été moins lâche au marquage d’Icardi un quart d’heure plus tard. Sans parler de cette occasion en or ratée par l’entrant Rémy (81e).

Retour décevant pour le nerveux Neymar

Titulaire, Neymar a réalisé un retour rassurant sur le plan physique. Au niveau de sa performance, en revanche, le crack du PSG a alterné le bon (talonnade incroyable pour Angel Di Maria) mais surtout le moins bon. Pas toujours concerné dans le repli, l’ancien du Barça est apparu nerveux, avec quelques gestes d’humeur ici et là. Détail important, il n’a pas été décisif et est rentré directement aux vestiaires à son remplacement par Kylian Mbappé (60e). Capable de plusieurs accélérations, le champion du monde semble au point pour le choc à Madrid.

Sanches et Ikoné trop neutres dans l’animation

Remplaçant, Renato Sanches est entré à la place de Xeka à l’heure de jeu et a montré son envie de de coller au ballon. Trop neutre et incapable de changer de rythme, le milieu portugais est trop resté dans sa zone pour impulser une révolte collective. Jonathan Ikoné avait connu cela avant d’être remplacé par Loïc Rémy (70e). Le néo-Bleu a disparu de la circulation après une entrée en matière intéressante.

Les Dogues, bientôt pire équipe de L1 à l’extérieur ? 

Le constat est glacial : après 14e journées de L1, le LOSC ne compte que deux petits points glanés loin du stade Pierre-Mauroy. Les Lillois ont enregistré une cinquième défaite à l’extérieur en L1 cette saison, après deux matches nuls à Rennes et Nice. Lille pourrait devenir le cancre du championnat en cas de succès du RC Strasbourg samedi à Amiens (20h).

Bastien Aubert

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013