PSG - OM (0-1) : arbitrage, gerbe, joueurs honteux... Pierre Ménès se fâche
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
COLÈRE

PSG - OM (0-1) : arbitrage, gerbe, joueurs honteux... Pierre Ménès se fâche

Pierre Ménès n’a que très peu goûté au Clasico très tendu entre le PSG et l’OM en clôture de la 3e journée de L1 (0-1) et explique pourquoi.

Le Clasico entre le PSG et l’OM d’hier ne restera pas dans les annales si ce n’est que pour rappeler que le club phocéen ne s’était pas imposé au Parc devant son vieil ennemi depuis 2011. Pierre Ménès a suivi la rencontre de très près et n’a pris aucun plaisir. 

« J’ai assisté à une parodie de football et à un match qui va laisser des traces au niveau de la réputation des deux équipes. J’ai vu des comportements honteux. Et des deux côtés, a-t-il tonné sur son blog avant d’accuser l’arbitrage. Il n’y a pas mieux en France que Monsieur Brisard pour arbitrer un Classico ? Le mec a totalement perdu les pédales, du coup d’envoi au coup de sifflet final. Ce n’est pas possible de confier les rênes d’un match aussi important, aussi tendu vu le contexte, à un mec qui n’a arbitré qu’un match d’Europa League dans sa carrière et n’a clairement pas les épaules. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Ménès et le problème du milieu du PSG

Au-delà du contenu du Clasico, Pierre Ménès s’est penché sur la suite pour le PSG. « Le PSG attaque donc ce championnat avec deux défaites, ce qui ne lui était pas arrivé depuis la saison 1984-85. Après l’épidémie de COVID qui a touché son effectif, Tuchel va devoir gérer les suspensions lors des prochains matchs. Et puis, il va falloir un jour que le club se penche sur le problème de ce milieu de terrain qui n’a aucune imagination, surtout quand Verratti est en délicatesse comme il l’a été hier soir. »

 

Ménès pas tendre avec les joueurs du PSG

Après avoir dit cela, Ménès s’est penché sur les prestations au cas par cas. S’il a trouvé Mandanda à un haut niveau et que Neymar « ne peut pas tout faire », le consultant de Canal+ a taclé Di Maria « hors du coup physiquement », mais aussi Sarabia « qui continue d’être fantomatique et l’entrée en jeu « absolument scandaleuse de Draxler. » En face, le trio du milieu Gueye-Kamara-Rongier « a fait du bon boulot. » « Moi, je déteste ce genre de matchs, conclut-il écœuré. Cela me laisse un goût amer et ça me fout même un peu la gerbe. Les Marseillais eux, s’en foutent évidemment. Ils ont mis fin à dix ans de disette face au PSG et on peut considérer que c’est mérité. »