PSG, OM, ASSE, FC Nantes, Stade Rennais : la LFP rejette en bloc les trois solutions proposées par Mediapro
Vincent LabruneCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
FACE A UN MUR

PSG, OM, ASSE, FC Nantes, Stade Rennais : la LFP rejette en bloc les trois solutions proposées par Mediapro

Alors que la situation reste toujours aussi tendue entre la LFP et Mediapro, la Ligue ne compte pas arranger les affaires du diffuseur.

Depuis le début du mois d'octobre et l'officialisation du premier défaut de paiement des droits télé par Mediapro, la situation reste toujours aussi tendue avec la LFP. L'instance du football français, désormais dirigée par Vincent Labrune, ne compte faire aucun cadeau à un diffuseur qui lui a fait défaut de manière brutale.

Alors qu'un conciliateur tente d'arranger les choses depuis plusieurs semaines en espérant aboutir d'ici début décembre, aucune avancée concrète n'a eu lieu. Et pour cause puisque du côté de la LFP, on préfère désormais négocier de nouveau droits télés avec Canal Plus plutôt que de trouver un arrangement avec Mediapro.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'ASSE

La LFP ne cède rien à Mediapro

Selon l'Equipe, la LFP aurait d'ailleurs rejeté en bloc les trois scénarios proposé par Mediapro pour sortir de la crise. « La première consisterait à obtenir une réduction sur cette saison. (…) Mais sans toucher aux montants promis pour les trois suivantes. La deuxième serait d'allonger le contrat de deux années (six ans au lieu de quatre) et s'associer la LFP au projet, quitte à faire entrer des fonds pour investir. Enfin, la troisième serait pour Mediapro de réfléchir à une cession des droits, mais en obtenant des garanties de ne pas être poursuivi par ses différents créanciers (LFP, opérateurs, abonnés... ». Des scénarios qui ne sont pas « acceptables » pour la Ligue.