PSG, OM, ASSE, FC Nantes : Mediapro ne cèdera pas, Ménès a une autre solution
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PLUS SOFT

PSG, OM, ASSE, FC Nantes : Mediapro ne cèdera pas, Ménès a une autre solution

Pierre Ménès a conseillé aux clubs de L1 de prendre leurs distances avec le groupe sino-espagnol Mediapro.

Plus les semaines passent, plus les nuages s’amoncellent au dessus de Mediapro. La société sino-espagnole qui a acquis les droits de la Ligue 1 ne paie plus ses versements et demande même une négociation à la baisse... 

Ces dernières heures, la holding qui détient Mediapro a même reconnu une corruption auprès de la FIFA pour l'acquisition des droits audiovisuels d'éliminatoires de la zone Concacaf (Amérique centrale et Caraïbes) pour les Mondiaux 2014, 2018 et 2022. Hier, ce fut la goutte d’eau qui a fait déborder le vase chez la plupart des observateurs, dont Pierre Ménès. 

 
VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

« Si les présidents sont si furieux il y a une solution... »

« De mieux en mieux. Dehors », a tweeté le consultant de Canal+, chaîne déjà en négociation avec la LFP pour un potentiel rachat des droits. Problème : le groupe sino-espagnol est un empire qui s’est construit sur ce genre de bataille juridique, et qui sait donc pertinemment ce qu’il fait, selon le journaliste Pere Rusiñol. « Mediapro a construit tout son empire avec des batailles de ce genre-là. On a un exemple d'il y a plus de dix ans où ils ont été capables de s'imposer face au plus grand groupe de communication d'Espagne. Personne ne peut affirmer que Mediapro va perdre cette bataille », a glissé l'ancien de Mediapro sur Europe 1. 

Ménès propose alors une solution pour les clubs qui ne veulent plus collaborer avec Mediapro. « Si les présidents sont si furieux il y a une solution : fermer leur porte et n’autoriser que la diffusion des matchs pour ne pas se mettre en faute. Mais pour ça faut un peu de c... », a-t-il tweeté ce matin. Sera-t-il entendu ?