PSG, OM, LOSC : les 5 choses à retenir de la course au podium
Mauricio Pochettino gagne sa première au Parc.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

PSG, OM, LOSC : les 5 choses à retenir de la course au podium

Derrière l'OL, la course au podium bat son plein. Ce qu'il faut retenir des autres matches du haut de tableau ce samedi soir.

Zapping But! Football Club Liga : le classement des buteurs de la saison 2020-2021

Le PSG gagne mais ne convainc pas, Mbappé dans le dur

Pour son retour au Parc des Princes 18 ans après son départ au Parc des Princes, Mauricio Pochettino a eu droit à un beau message d'accueil du Collectif Ultras Paris (CUP). Dans le jeu en revanche, son PSG patine toujours autant. Avec la même équipe que face à l'ASSE à l'exception de Thilo Kehrer positif à la Covid-19, les Franciliens doivent leur salut à l'homme du moment Moise Kean ainsi qu'à la grande solidité de Keylor Navas, impérial à 1-0. S'il est passé proche du 2-0, Kylian Mbappé ne marque toujours pas et ça commence à inquiéter. En revanche, la bonne nouvelle vient des retour gagnants de Mauro Icardi et Pablo Sarabia également buteur.

Le LOSC a perdu de sa superbe

Le LOSC n'a toujours pas retrouvé son niveau de jeu de la fin d'année 2020. A Nîmes, face à une lanterne rouge en souffrance, les Dogues n'ont pas brillé et ne doivent leur salut qu'à l'immense Burak Yilmaz, à nouveau bien placé et auteur de son 9e but de la saison en Ligue 1. Après Angers, il s'agit de la deuxième rencontre de rang où les Nordistes passent au travers. Le retour de Yazici est attendu. Celui de Renato Sanches s'est fait discrètement en deuxième période aux Costières.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Rennes a raté l'occasion

Toujours quatrième et invaincu depuis son élimination en Ligue des Champions, l'équipe entraînée par Julien Stéphan a manqué le coche alors qu'elle maîtrisait son match contre le leader lyonnais. C'est d'autant plus rageant pour les Bretons qu'ils ont proposé quelque chose de cohérent dans le jeu avec un grand Clément Grenier à la baguette, un Eduardo Camavinga qui a fait son meilleur match depuis longtemps et un Jérémy Doku qui monte en puissance. Rennes laisse échapper le trio de tête (6 pts d'écart).

Le fossé Villas-Boas / Payet se creuse à l'OM, Radonjic mange la feuille

Deuxième match de suite démarré sur le banc par Dimitri Payet avec l'OM. Un choix qu'André Villas-Boas n'a pas voulu expliquer mais qui laisse bel et bien entendre qu'une distance s'est installée entre les deux hommes. L'homme qui lui a été préféré - Nemanja Radonjic – a été très remuant mais a surtout perdu tous ses duels face à Anthony Racciopi. Rentré à l'heure de jeu, Payet n'a pas justifié le fait de retrouver sa place. Le Serbe continue de marquer des points.

Monaco revient fort

Sur les talons de l'OM (avec deux matches en plus), le Monaco de Niko Kovac tourne bien actuellement. Guillermo Maripan et Kévin Volland, déjà buteurs face à Lorient (5-2) en semaine, ont encore brillé. Stevan Jovetic a clos le festival du club princier face à Angers (3-0). 2021 démarre fort !