PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes : les clubs vont bien se déchirer à cause des droits TV !
Damien Comolli (Toulouse FC)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
POST MEDIAPRO

PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes : les clubs vont bien se déchirer à cause des droits TV !

Si le collège de Ligue 1 a validé une nouvelle répartition des droits TV suite au départ de Mediapro, tous les clubs ne sont pas sur la même longueur d'ondes...

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs gardiens de la saison 2020-2021

Jeudi, le collège de Ligue 1 a entériné une nouvelle répartition des droits TV entre les clubs suite à la défaillance de Mediapro et à la perte de plus de 500 M€ sur l'exercice 2020-21. Un recalcul voté à l'écrasante majorité qui laisse quand même quelques perdants.

Promis à une aide exceptionnelle de la LFP suite à leur relégation en Ligue 1 l'été dernier, le Toulouse FC et le SC Amiens sont les grands perdants de ce retour à l'ancien système où les clubs de haut de tableau, avec plus de pertes, récupèrent un ratio plus important (3,26 contre 1) du quote part de droits TV.

Toulouse et Amiens portent la voix des mécontents

En effet, parmi les grandes décisions prises par le collège L1 et qui seront validée par le conseil d'administration de la LFP, le Téfécé et Amiens ne toucheront que 9,5 et 5,5 M€ au lieu des 18 et 9 M€ initialement promis.

Face à cette situation, Toulouse comme Amiens ont envoyé une lettre recommandée à la Ligue pour mettre en garde face à ce changement de calcul. Il n'est pas exclu que le combat se poursuive en justice comme ce fut le cas pour l'arrêt prématuré du championnat la saison passée...

Pour résumer

Le Toulouse FC et Amiens envisagent des recours en cas de disparition de leur aide exceptionnelle promise par la LFP.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz