PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, RC Lens : le scandale Mediapro repose sur un secret d’État
Vincent Labrune (LFP)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CAUTION

PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, RC Lens : le scandale Mediapro repose sur un secret d’État

L'assemblée générale de la LFP a validé le prêt de 112 M€ que va demander la Ligue pour faire face à l'actuelle crise des droits TV. Qui a payé la caution solidaire ?

Mediapro n'a toujours pas payé sa deuxième échéance de 172 M€ concernant les droits TV de la L1 et de la L2. Mais l’assemblée générale de la LFP a trouvé hier une solution temporaire en validant à l’unanimité le financement présenté par Vincent Labrune pour faire face à la crise. La Ligue a décidé d’emprunter 112 M€ afin de couvrir toutes les charges prévues pour cette échéance d’octobre.

Selon RMC Sport, la banque serait anglaise et la somme empruntée atteindrait même les 120 M€. « Selon nos informations, la LFP va injecter 50 millions d’euros de ses fonds propres dans cette affaire, alors que le montant du prêt pourrait grimper, en cas de besoin, jusqu’à 300 millions d’euros, par plafond de 50 millions d’euros », ajoute même la radio sportive. Jaume Roures a par ailleurs convoqué une conférence de presse mercredi matin à 10h45.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OM

Mais qui a signé la caution solidaire de Mediapro ?

L’homme fort de Mediapro en dira peut-être un peu plus sur une zone d’ombre apparue ces derniers jours et mise en lumière par Pierre Rondeau. « Donc en fait, la LFP nous a vendu, depuis deux ans, le fonds d'investissement Hontaï Capital comme étant la caution solidaire de Mediapro. Et on apprend qu'en fait c'est la maison mère de Mediapro, Joye Media SL, qui a signé la caution », s’est interrogé l’économiste du sport sur Twitter. Vivement demain.