LFP
LFPCredit Photo - Icon Sport
par Yann Noailles
BRÈVE

PSG, OM, OL, RC Lens, FC Nantes : la LFP remporte une victoire importante face à BeIN

La justice a rendu son verdict dans le litige opposant la LFP à BeIN : la chaîne qatarie est bien obligée de verser 332 millions d’euros par an à la Ligue ! Une bouffée d'oxygène pour l'institution et l'ensemble des clubs de L1, tellement dépendants des droits TV.

Zapping But! Football Club Instant Mercato : Bouna Sarr de retour, Adrien Rabiot poussé vers la sortie

Selon les informations de L’Équipe, la cour d’appel de Paris a confirmé hier vendredi la décision de référé qui oblige BeIN Sports à payer la LFP, ainsi qu'à produire et diffuser les deux matches de Ligue que 1 le groupe avait acquis pour la période 2020-2024. Jusqu’alors les deux rencontres dont la chaîne qatarie avait acquis les droits étaient sous-licenciés à Canal+, qui remboursait une partie des 332 millions d’euros.

Ce verdict est une très bonne pour la Ligue mais surtout les clubs de Ligue 1, pour qui les droits télévisés constituent une part très importante du budget. Bien évidemment, il n'offre que deux ans de sursis puisque lors du prochain appel d'offres, aussi bien Canal+ que beIN, fâchés par la tournure des événements et l'entrée en jeu d'Amazon, risquent de ne pas concourir. La LFP a deux ans pour s'y préparer...

Pour résumer

La cour d’appel de Paris a confirmé hier sa décision. BeIN est obligé de verser 332 millions d’euros par an à la Ligue. Le groupe qatari a maintenant l'obligation de payer, produire et diffuser les deux matches de Ligue 1 dont il a acquis les droits jusqu'en 2024 et les sous-licencie à Canal +.

Yann Noailles
Rédacteur
Yann Noailles
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.