par Alexandre Corboz

PSG : Quand Ménès fracasse Ancelotti...

Nous vous disions, hier soir, que le commentaire de Pierre Ménès sur la prestation du PSG à Evian n'allait pas manquer de piquant.

Et nous avons vu juste. Comme souvent dans ses commentaires, Ménès a trouvé des mots qui font mal, mais comme souvent, il a encore vu juste. On s'étonnera juste que sa cible ne soit pas principalement les joueurs, car Si Ancelotti a en effet effectué des choix curieux, le coach italien n'a pas fait preuve de la même suffisance (Ibra) ou de la même médiocrité (Pastore) que ses hommes. Extrait : "Il y a une semaine, le PSG enchantait l'Europe à Barcelone. Hier soir, il a fait rire la France entière à Annecy. Oui, Paris s'est fait très logiquement sortir de la Coupe de France par une équipe d'Evian qui a su mettre les ingrédients nécessaires pour gagner un match : de l'engagement, de la concentration, de la solidarité, de l'envie. Soit à peu près tout ce que le PSG a été incapable de montrer (...) Mais là, c'est aussi le coaching d'Ancelotti qui est en cause. Le premier à avoir manqué de respect pour Evian hier soir, c'est bien lui. Franchement, aligner Motta et Beckham au milieu, ce n'est pas sérieux. Mis à part son ouverture vers Jallet sur le but parisien, l'Anglais était à la rue et ne bougeait même pas quand l'adversaire passait à deux mètres de lui. Et à la fin du temps réglementaire, quand Ancelotti a demandé à Motta s'il voulait sortir, l'Italien lui a répondu "non". Mais il ne fallait pas lui demander son avis ! C'est sûr, c'est plus facile de sortir Gameiro…"

Pour résumer

Nous vous disions, hier soir, que le commentaire de Pierre Ménès sur la prestation du PSG à Evian n'allait pas manquer de piquant.