PSG, Stade Rennais : Ben Arfa a un défaut qui dégoûte le milieu

true

Passé dans les rangs des plus grands clubs français, Hatem Ben Arfa n’a jamais vraiment réussi à y faire l’unanimité. La faute à son goût immodéré pour l’irrévérence ?

Hatem Ben Arfa (33 ans) n’a pas réussi sa dernière mission. Au vu de ses états de services passés, la surprise n’est finalement pas de taille. Recruté cet hiver par Valladolid, le milieu offensif est loin d’être un titulaire indiscutable et passe même le plus clair de son temps à cirer le banc de touche.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Pourtant, beaucoup d’observateurs en Espagne s’accordent à dire que HBA a le talent pour s’imposer au sein du club dirigé par Ronaldo. Le Brésilien semblait le penser en le recrutant mais il a déjà activé plusieurs pistes en attaque pour la saison prochaine. Un message qui semble dire que Ben Arfa sera gentiment poussé vers la sortie à la fin de son contrat cet été. Mathieu Bodmer, qui l’a côtoyé à l’OGC Nice devrait être peiné par la nouvelle, lui qui connaît le talent de son ancien coéquipier. 

« S’il ne t’aime pas, Hatem te le dit en face »

Le jeune retraité sait aussi à quel point il peut être clivant rien qu’en ouvrant la bouche. « Le joueur le plus fort avec lequel j’ai évolué, c’est Hatem Ben Arfa. Il est spécial mais c’est un bon garçon, affirme l’ancien milieu du LOSC dans Le Parisien. Il possède des coups de génie. 90 % des joueurs qui l’ont croisé vont te dire que c’est le meilleur intrinsèquement. Il faut savoir lui parler doucement. Pour moi, il est trop franc pour le milieu du foot souvent hypocrite. S’il ne t’aime pas, Hatem te le dit en face. J’ai servi de tampons plusieurs fois avec des joueurs. »