FC Metz – PSG (0-2) : les quatre enseignements d’une victoire tranquille de Paris

PSG : quand Tuchel raconte ce qu'il a gagné avec le départ d'Areola

Le PSG n’a pas franchement tremblé pour s’imposer sur la pelouse du FC Metz. Une rencontre avec plusieurs enseignements.

Areola n’a pris aucun risque pour sa dernière

Finalement, c’est donc face à Toulouse qu’Alphonse Areola aura sans doute vécu sa dernière de la saison sous le maillot parisien. Le gardien du PSG est resté sur le banc pour le match à Metz, à sa propre demande selon Thomas Tuchel. Son départ au Real Madrid en échange de Keylor Navas n’est donc plus qu’une question d’heures sauf contretemps. Marcin Bulka, le jeune portier polonais qui a pris sa place, a parfaitement assuré l’intérim.

Dagba prend de l’avance sur Meunier

Dans l’effectif du PSG, les latéraux semblent aujourd’hui être le poste avec le moins de certitudes. Encore que, puisqu’à l’opposé d’un Juan Bernat toujours aussi fiable, Colin Dagba s’affirme de match en match. Encore préféré à Thomas Meunier, le jeune latéral droit formé au PSG a livré une performance de tout premier plan. En plus d’interventions décisives bien senties, Dagba a montré une activité épatante pour apporter offensivement. De quoi marquer de gros points alors que la Ligue des champions va démarrer.

Choupo-Moting sur sa lancée

Après avoir profité de la blessure d’Edinson Cavani pour inscrire un remarquable doublé face à Toulouse, Eric-Maxim Choupo-Moting était attendu au tournant ce vendredi soir, seul en pointe de l’attaque parisienne. Pas toujours adroit dans tous ses gestes, parfois trop altruiste, le Camerounais a toutefois réussi l’essentiel, à savoir marquer d’une belle tête sur coup franc. Son troisième but de la saison en championnat qui égale… son total de la saison passée.

Aouchiche encore un peu tendre

En lançant le jeune Aouchiche au milieu de terrain sur la pelouse messine, Thomas Tuchel a fait un choix surprenant alors que Leandro Paredes pensait profiter des absences de Herrera et Draxler pour être titularisé. Le coach allemand l’a justifié avant le match au micro de beIN SPORTS par sa volonté de conserver sa « structure » tactique. Sauf que le jeune milieu offensif, qui a tenté de jouer entre les lignes, a beaucoup souffert. Peu de différences, un déchet technique relativement important. Une première décevante, en résumé…

Maxime Tauzin