par nicolas.breton

PSG : les + et les - de la défaite face au Real Madrid (0-1)

La rencontre de prestige qui opposait ce soir le PSG au Real Madrid à Göteborg a tourné à l'avantage des Merengue, vainqueurs (1-0) grâce à un but de Karim Benzema à la 23e minute.

Voici ce qu'il faut retenir de la prestation des hommes de Laurent Blanc.

Points positifs :

- Paris a livré une belle première mi-temps, possédant davantage que son adversaire et dégageant une certaine sérénité dans la circulation de balle. La patte Laurent Blanc, qui veut que son équipe mette le pied sur le ballon et se positionne dans le camp adverse (quand Carlo Ancelotti privilégiait plutôt le jeu de contre-attaque), commence à prendre.

- La participation des latéraux Christophe Jallet et Maxwell est également intéressante, Javier Pastore étant plusieurs fois parvenu avec aisance à renverser le jeu d'un côté à l'autre.

- Titulaire après quelques entraînements seulement dans les jambes, Lucas Moura a montré qu'il n'avait rien perdu de son accélération et de ses dribbles sur le flanc droit. Déjà une valeur sure. Salvatore Sirigu s'est également montré égal à lui-même, réalisant deux belles parades sur une tête puis un coup franc de Ronaldo à l'entame et en fin de second acte.

- Thiago Silva est entré en jeu à la 63e minute. Voilà qui doit faire plaisir aux supporters du PSG et amateurs de L1, après l'interminable feuilleton de son départ éventuel au FC Barcelone.

Points négatifs :

- Les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic, capitaine d'un soir, manquent de percussion dans les 20 derniers mètres. Une ou deux touches de balles de trop du Suédois ou de Javier Pastore viennent parfois ralentir les actions quand il faudrait au contraire accélérer.

- La deuxième période des Bleu et Rouge a été nettement moins convaincante, le Real s'approchant de plus en plus des buts de Salvatore Sirigu. Étrangement, alors que le PSG est en avance sur les Espagnols dans sa préparation, c'est lui qui a semblé baisser le pied. Il y avait également une classe d'écart entre les deux équipes dans la protection de balle.

- Ezequiel Lavezzi a raté deux grosses occasions en première période, dont une quasiment immanquable, seul face au but, suite à une belle déviation aérienne d'Ibrahimovic. L'attaquant argentin n'a pas retrouvé son réalisme pendant les vacances... Blaise Matuidi a également eu du mal à intervenir en première mi-temps, commettant quelques fautes. Ce fut mieux par la suite.

La composition d'équipe du PSG : Sirigu – Jallet (Van der Wiel, 73e), Alex, Sakho (Thiago Silva, 63e), Maxwell – Lucas (Coman, 73e), Thiago Motta, Matuidi (Verratti, 63e), Pastore – Lavezzi (Ongenda, 63e), Ibrahimovic.