PSG – Affaire Najila : le père de Neymar dans de sales draps suite aux ultimes révélations

Comme évoqué il y a quelques jours, le père de Neymar a bien menacé l’ancien avocat de Najila Trindade, la femme qui accuse son fils de viol.

Depuis samedi dernier, Neymar Jr se retrouve au cœur d’une tempête médiatique suite aux accusations de viol dont il fait l’objet. Celles-ci émane d’une mannequin brésilienne, Najila Trindade qui, après avoir conservé l’anonymat quelques heures, a décidé de monter au front médiatiquement pour mettre en lumière cette fameuse nuit parisienne du 15 mai.

Si l’entourage de Neymar fait tout pour prouver la bonne foi du joueur du PSG et alimente la presse avec divers éléments également portés aux policiers, Najila a aussi contre-attaqué. Record TV a notamment publié les échéanges WhatsApp entre la présumée victime et son premier avocat José Edgard Bueno, lequel a vite jeté l’éponge.

Neymar Sr ne s’est pas contenté de menacer l’accusatrice de son fils…

Dans cette conversation, on peut y lire une Najila très agité, qui accuse Neymar d’avoir consommé de la drogue avant leurs rencontres. Elle dévoile également les raisons du retrait de l’avocat, lequel a tout simplement été congédié parce que sa ligne de défense n’était pas assez agressive pour la jeune femme.

Par ailleurs, au moment de lui envoyer les papiers de la fin de leur collaboration, José Edgard Bueno explique à son ancienne cliente avoir aussi subi des intimidations de la part de Neymar Sr. « Najila, nous n’avons peur de personne. Nous sommes menacés pour avoir pris votre cas (…) Je suis en train de rédiger une lettre ouverte aux médias en notre nom et pour votre défense. Nous sommes menacés par le père de Neymar », peut-on lire à la conclusion de son échange. Des accusations graves, déjà évoquées il y a quelques jours, et donc confirmées par ces nouvelles pièces.

Le nouvel avocat de Najila menace de se retirer… Mais cette fois-ci, ça n’a rien à voir !

Il convient néanmoins de bien distinguer cette affaire du dénouement à venir de l’enquête concernant Neymar Jr. En effet, la version de l’accusatrice a depuis été sérieusement mise à mal. Entendue durant six heures par les enquêteurs, Najila Trindade a apporté plusieurs versions contradictoires. Quant aux preuves irréfutables du viol qu’elle dit avoir subi, la jeune femme de 27 ans tarde à les donner, assurant s’être fait voler la tablette contenant les 7 minutes de vidéo enregistrée dans l’hôtel parisien. Selon le portail brésilien G1, son nouvel avocat Me Danilo Garcia de Andrade menace de se retirer s’il n’a pas accès aux éléments que la plaignante dit avoir mis sous clés.

Arnaud Carond