par Bastien Aubert

PSG : aligner les 4 Fantastiques, une décision purement politique ? 

L’entraîneur du PSG Thomas Tuchel n’en fait plus mystère : sa décision d’aligner les 4 Fantastiques en attaque est aussi motivé pour avoir la paix dans le vestiaire parisien.

Le PSG n’a jamais autant marqué que depuis que son attaque a été confiée à Neymar, Kylian Mbappé, Angel Di Maria et Mauro Icardi. Devant cette évidence, voir Edinson Cavani prendre la poudre d’escampette au mercato n’est pas une utopie. En Espagne, l’idée fait son chemin même si Leonardo reste ferme sur le sujet.

Thomas Tuchel, lui, a bien compris comment fonctionnait le vestiaire du PSG. Celui-ci est composé de stars qui veulent jouer. Tout le temps. Cavani en fait partie, mais il ne se plaint pas quand il cire le banc de touche. Avec la réussite d'Icardi, c'est aussi pour cela qu’il passe derrière les 4 Fantastiques.

Mettre Neymar sur le banc à Madrid a fait jaser en interne

Selon L’Équipe, aligner ce nouveau quatuor est motivé par un choix politique. Avoir la paix en interne, c’est ce que veut Tuchel plus que tout. « L'attitude de ses stars a pesé, peut-on lire dans le quotidien sportif. La décision de mettre Neymar sur le banc à Madrid face au Real Madrid (2-2, le 26 novembre) a fait jaser en interne. Tout comme l'avaient été les propos de Mbappé à l'issue du match à Bruges. »

« C'est nécessaire aussi d'équilibrer l'équipe dans le vestiaire, a confirmé le coach du PSG. On peut le dire honnêtement, si on joue toujours en 4-3-3, on a trois joueurs (Mbappé, Icardi et Cavani) pour un seul poste de 9. Est-ce que c'est la meilleure chose ? Je ne sais pas. C'est toujours nécessaire de s'adapter à la situation. »