PSG - Dortmund : les Ultras parisiens ont déjà un plan B
par Benjamin Danet

PSG - Dortmund : les Ultras parisiens ont déjà un plan B

Les supporters du PSG ne masquent pas leur déception après la décision de faire joueur le match contre Dortmund à huis clos.

La nouvelle est tombée en fin de matinée : le 8e de finale retour de la Ligue des Champions opposant le PSG au Borussia Dortmund, mercredi soir, se déroulera à huis clos dans un Parc des Princes vide. En cause, l'épidémie du coronavirus qui, chaque jour, gagne du terrain et pousse les autorités à prendre des mesures drastiques.

Les joueurs de Thomas Tuchel n'auront donc pas l'appui de leurs supporters et notamment ceux de la tribune Auteuil, appartenant au CUP, le Collectif Ultras Paris. Le président de l'association, Romain Mabille, interrogé il y a quelques minutes par nos confrères d'Europe 1, n'a pas masqué son désarroi. "C’est catastrophique, on ne comprend pas. Les centres commerciaux, les écoles, les parcs d’attractions sont ouverts. Des matches se sont déroulés il y a deux jours sans problème et on met un huis clos au PSG. On sait que la situation est compliquée en France et qu’il y a des décisions difficiles à prendre, mais sur celle-là, on ne comprend pas, ce n’est pas cohérent avec ce qui se passe ailleurs en France."

Important que les supporters viennent autour du stade

Que faire, dès lors, mercredi soir, alors que tous les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont désormais interdits ? Même si la mesure concerne des lieux fermés. Romain Mabille, en attendant le match, a déjà sa petite idée.

"Si on peut demander à tous les supporters de pousser l’équipe tout autour du stade, c’est qu’on va faire. Je ne sais pas comment on va se caler, on ne veut pas pousser les gens à foutre le bordel, mais il est important que les supporters viennent autour du stade pousser l’équipe et qu'ils nous entendent !"

Pour résumer

Les supporters du PSG ne masquent pas leur déception après la décision de faire joueur le match contre Dortmund à huis clos.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet