PSG : Hatem Ben Arfa allume Nasser Al-Khelaïfi, Véronique Rabiot enfonce le clou

false

Hier, en marge de la défaite du PSG en Coupe de France face au Stade Rennais, Hatem Ben Arfa a envoyé une pique à son ancien président, Nasser Al-Khelaïfi.

Ce n’était donc vraiment pas sa soirée. Déjà président d’un club battu en finale de la Coupe de France, Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, a aussi eu droit au commentaire acerbe de son ancien milieu de terrain, Hatem Ben Arfa. « Il faut toujours respecter l’humain. Quand on ne le respecte pas, à un moment donné, tu le paies. Et je pense qu’Adrien Rabiot va revenir un jour avec une équipe et va leur faire mal. Parce que c’est la vie. Quand tu donnes le mauvais, tu reçois le mauvais. »

Chez les Rabiot, c’est la mère qui est sortie du bois, aujourd’hui, en répondant à l’Agence France Presse. Et elle n’a pas manqué d’en remettre une couche sur le président parisien.

« Je remercie infiniment Hatem Ben Arfa pour sa déclaration et son soutien à Adrien Rabiot. S’il n’avait pas fait cette déclaration, je n’aurais pas pris la parole. Le président a pris une décision totalement injuste, tout le monde le sait. Et en faisant cela, il a instillé un poison dans son équipe, qui a fait son oeuvre ces cinq derniers mois. Il a lui-même morcelé son équipe parce qu’il a oublié la dimension humaine justement. Quand vous prenez des décisions dans la vie, cela a des conséquences à court terme, moyen terme et long terme. Ne pas comprendre cela quand on est président, ce n’est pas connaître le football et les footballeurs. Et avant tout ne pas connaître les hommes. »

Ca, c’est fait…

L.T.

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!