PSG : Jérôme Rothen s’inquiète, Julian Draxler rassure

false
PSG : Jérôme Rothen s'inquiète, Julian Draxler rassure

En dépit de sa victoire, hier soir face au FC Nantes (2-0), le PSG tarde à convaincre sur le plan du jeu. Inquiétant pour certains, normal pour d’autres.

C’était presque une évidence, hier soir, au terme de la victoire acquise contre le FC Nantes. Le PSG avait joué le coup à fond…quinze-vingt minutes durant, laps de temps suffisant pour ouvrir le score, gérer l’avance et marquer un second but en fin de match.

Si ce constat traduit surtout l’écart abyssal qu’il existe entre le club de la capitale et ses concurrents en France, le jeu des joueurs de Tuchel continue de préoccuper. C’est notamment le cas de Jérôme Rothen, sur les ondes de RMC, qui, visiblement, n’a pas attendu la venue de Nantes au Parc pour partager ses doutes. « C’était le match juste après celui de Madrid, donc on ne peut pas dire que c’était un problème physique ou mental. Ils ont eu le temps de souffler. Ils ont joué un quart d’heure en début de deuxième mi-temps et il y a eu deux, trois actions intéressantes. Mais moi, je n’ai pas attendu ce match-là pour constater que collectivement, il y a un manque énorme dans cette équipe. »

« Revenir au top au mois de janvier »

Pas de quoi, pourtant, inquiéter le milieu de terrain parisien, Julian Draxler, qui, comme tous les joueurs du PSG, n’a sans doute même pas vent des commentaires des consultants. L’Allemand s’est exprimé sur le site officiel du club de la capitale. 

« Nous ne sommes jamais à notre meilleur niveau au lancement d’une nouvelle saison. Et selon moi, nous n’y sommes pas encore. Certains ont été blessés, plus ou moins longtemps, et ne sont pas encore à 100%. Le coach a du beaucoup s’adapter en fonction des absences. Des matches importants nous attendent après Noël, on espère que les blessures sont derrière nous, je préfère avoir ces soucis physiques en première partie de saison, et revenir au top au mois de janvier. »

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!