PSG : les critiques contre Neymar et Mbappé, le Mercato… Ménès se lâche

true

Longuement questionné sur le PSG dans sa dernière chronique « Pierrot face cam », Pierre Ménès a évoqué les épineux sujets Neymar, Mbappé… Et le Mercato d’hiver.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

Sur les mots de Der Zakarian sur Neymar

« Quand j’entends des conneries pareilles, les bras m’en tombent. Je pense qu’on touche là l’absence absolue de culture de certains acteurs du football français et brésilien. On parle de quelque chose qui s’appelle le « ginga », qui est une manière de jouer, de dribbler, de provoquer, qui est inspirée de la Capoeira et qui était le style de jeu de Pelé, de Robinho, de Garrincha, de Ronaldinho et de Neymar.

Neymar, plus tu lui mets des coups, plus il va provoquer, plus il va chambrer, plus il va dribbler. C’est son style et il faut l’accepter. Et moi je suis désolé, j’ai pris plus de plaisir à voir le dernier quart d’heure Neymar à Montpellier qu’à regarder le reste du match. Alors oui, interdisons le dribble, faisons jouer que des Pedro Mendes, des tondeuses à gazon, et puis le football français sera encore plus spectaculaire. »

Sur l’agacement de Mbappé à sa sortie contre Montpellier

« Mbappé a été blessé. Je pense qu’il a manqué 7 ou 8 matchs. Il est en retard sur son tableau de marche personnel, il est en retard sur les autres buteurs. Il voit que Montpellier joue à 10 contre 11, qu’il reste 4-5 minutes. Il se dit qu’il va y avoir des espaces, peut-être avoir l’occasion de marquer un ou deux buts et il ne pense qu’à ça. Il a le droit de penser ça, il a le droit d’avoir cette ambition personnelle absolue. Le montrer, c’est peut-être pas terrible quoi. Je pense qu’il écorne inutilement son image en se comportant comme ça, même si, encore une fois, en son for intérieur, il a le droit de le penser ».

Sur le Mercato d’hiver

« Je prendrais un latéral droit. Je crois qu’ils sont sur De Sciglio de la Juve, qui me paraît être une très bonne idée et puis je prendrais Allan. Allan, si j’étais directeur sportif du PSG, ça ferait deux ans que je l’aurais pris. Plutôt que de mettre 45 M€ sur Paredes, c’était mieux d’en mettre 60 sur Allan ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008