PSG – L’oeil de Denis Balbir : « Une belle performance, pas un exploit »

true

Chaque lendemain de coupe d’Europe, Denis Balbir évoque l’actualité des clubs français. Retour sur la victoire et la qualification du PSG face à Dortmund (2-0).

« Il y a de quoi être satisfait après cette qualification. On avait beaucoup dramatisé la défaite 2-1 en Allemagne face au Borussia Dortmund. On avait même fait d’un très grand joueur en devenir (Erling Haaland) une sorte de cauchemar. Mais au final, le PSG n’avait qu’un but à remonter. Même si c’était difficile, cela restait faisable. En gagnant 2-0, Paris l’a fait.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

Bien sûr, le contexte était spécial avec ce huis clos décidé pour faire face au coronavirus et le meilleur joueur de l’équipe (Kylian Mbappé) malade. Mardi soir, l’autre star de l’équipe, Neymar, a répondu présent. Au delà de ça, j’ai aimé la grosse solidarité affichée par ce Paris. Edinson Cavani et d’autres se sont mis au niveau de l’évènement. Sur cette qualification, j’ai envie de ressortir la vraie volonté collective. Maintenant, je me refuse à parler d’exploit. Ce qu’a fait l’Atletico Madrid sur la pelouse de Liverpool (2-2 ap.), s’en est un. Ce qu’a fait le PSG, c’est une belle performance… Et surtout une grosse satisfaction après tout ce qui a été dit. Victime de son inconsistance, le PSG a été mis en danger au Signal Iduna Park. Maintenant on était très loin d’une mission impossible à relever…

« Qu’André Villas-Boas reste à sa place et s’occupe de son club… »

Hier, les supporters du PSG se sont réunis à 4000 sur le parvis du Parc des Princes. Ils y ont été rejoint par les joueurs pour une belle communion. Je ne suis pas du tout d’accord avec André Villas-Boas qui a parlé en début d’après-midi de « scandale » et s’est plaint du laxisme des autorités face au risque sanitaire. Si l’OM s’était qualifié de la sorte en Coupe d’Europe, je suis sûr que le Portugais aurait crié au génie face à autant de ferveur populaire. Ce genre d’excès, on le voit aussi avec les supporters marseillais, avec les supporters stéphanois…

Evidemment qu’au niveau santé publique, c’est un peu irresponsable. Maintenant il n’y avait pas non plus de quarantaine décrêtée… Les précautions n’ont pas été prise, certes. Mais que ce genre de réflexion sorte de la bouche d’un entraîneur de club rival c’est un peu déplacé, surtout quand on connait l’animosité OM – PSG. Imaginez que ce soit dans le sens inverse que Thomas Tuchel mette son grain de sel dans les affaires de l’OM, je suis sûr qu’André Villas-Boas aurait pêté un plomb. Qu’il reste à sa place et s’occupe de son club. C’est hors sujet. Une vraie maladresse de la part de Villas-Boas.

« L’Euro reporté en 2021, l’unique solution »

Voilà, le PSG est en quart de finale de la Ligue des Champions et il est désormais plus que probable que la compétition soit reportée après la réunion de crise décrétée par l’UEFA et qui aura lieu mardi prochain. Face à ce coronavirus, les autorités compétentes ont fait preuve d’un manque de réaction et d’anticipation. Maintenant on en est à rattraper le coup.

Pour moi, il est évident que la décision qui sera prise sera de reporter l’Euro 2020 d’un an. Dans la logique, repousser la compétition en 2021, c’est anticiper tous les reports à venir et libérer des dates pour que les instances nationales et internationales puissent replacer la fin des championnats nationaux et des Coupes d’Europe. Avec l’Euro, cela aurait été impossible. Il n’y a pas d’autre scénario envisageable ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008