PSG : Mbappé n'est pas le seul souci de Tuchel avant l'Atalanta
par Alexandre Corboz

PSG : Mbappé n'est pas le seul souci de Tuchel avant l'Atalanta

Si les difficultés du PSG face à Lyon pouvait s'expliquer par l'absence de Kylian Mbappé, la méforme de Mauro Icardi est aussi un vrai souci pour Paris.

Laborieux lors de ses deux finales de Coupe face à Saint-Etienne et Lyon, le PSG est un peu fébrile avant d'aborder son final 8 de la Ligue des Champions le 12 août prochain face à l'Atalanta Bergame. Si plusieurs joueurs affichent des états de forme insuffisant, Mauro Icardi est sans doute l'élément suscitant le plus d'inquiétudes.

Principale solution de Thomas Tuchel à la pointe de l'attaque depuis le départ Edinson Cavani, l'ancien joueur de l'Inter Milan marque franchement le pas en 2020 (6 buts seulement) et sa dynamique actuelle est loin d'être celle de l'avant-centre titulaire que doit avoir le PSG.

Icardi « démuni », c'est la faute de ses partenaires

"Le Parisien" s'est attardé sur le coup de mou d'Icardi, se demandant s'il avait déjà connu de tels passages à vide dans sa carrière et la réponse est non. Spécialiste de l'Inter à la Gazzetta dello Sport, Carlo Angioni a été interrogé sur la méforme de Mauro Icardi.

Pour lui, le problème vient surtout de ses partenaires : « Le problème de Mauro, c'est que ce n'est pas un leader, il ne joue pas pour les autres. Son rôle, c'est juste de marquer des buts, et pour cela, il reste dans la surface, près du but adverse. A partir du moment où il ne marque pas, ça devient un gros problème. Mais je n'ai pas de souvenir d'une longue période où il serait resté muet quand il était à l'Inter, à part sa dernière année, mais c'est essentiellement parce qu'il était en conflit avec le club. Normalement, il marque 20 à 25 buts par saison, mais si le ballon ne vient pas à lui, il est assez démuni ». Le problème actuel du PSG, c'est aussi et surtout que les ballons n'arrivent plus dans la surface...