PSG – Mercato : Al-Khelaïfi, nouvelles révélations sur un transfert douteux ? 

Mediapart fait la lumière sur le transfert de Javier Pastore en 2011 au PSG. Celui-ci verserait quelque peu dans l’illégalité. Explications.

Tous les supporters du PSG se rappelleront à jamais la date du 5 août 2011. Ce jour-là, le projet QSI est en marche avec la signature de Javier Pastore, joueur le plus cher acheté par un club français à l’époque. Visiblement ce transfert est entaché de manœuvres illégales de la part de Nasser Al-Khelaïfi.

Selon les informations de Mediapart, le président du PSG a écrit un mail le 28 août 2011 au chef de cabinet du prince héritier Tamim al-Thani pour lui adresser un courrier manuscrit en pièce jointe. « Commission de l’agent chargé du joueur Javier Pastore et dépenses de la société Oryx QSI », est-il écrit en objet du mail, dans lequel il est stipulé que le paiement de Marcelo Simonian (agent de Pastore) a été versé par le patron du PSG en personne ! La LFP et la FFF ont confirmé à Mediapart que cela allait à l’encontre des règles, mais aussi de la loi puisque seuls un club et un joueur peuvent rémunérer un représentant.

Emmanuel Moulin, un avocat français, avait été nommé par Simonian afin de négocier le transfert avec le PSG puisque l’Argentin ne pouvait pas représenter le joueur puisqu’il détenait 50% des droits. Les deux hommes ont démenti les accusations de Mediapart. Sauf que l’histoire ne s’arrête pas là puisque « le 15 septembre 2011, un mois après le transfert, un collaborateur de Marcelo Simonian prend contact avec Me Emmanuel Moulin au sujet de l’opération Pastore. Il lui demande de contacter le PSG pour réclamer le montant dû par le club à Simonian. L’agent est informé de cette démarche ».

Le lendemain, Maître Moulin et Simonian sont prévenus que le PSG aurait été contacté et que le paiement aurait été effectué. Troublant…

JP