PSG – Mercato : les trois gros chantiers de Leonardo pour accompagner Neymar et Mbappé

true

Leonardo, le directeur sportif du PSG, va devoir plancher sur l’arrivée de recrues pour renforcer son équipe. Trois semblent prioritaires.

Le Mercato a ouvert ses portes depuis plus de trois semaines maintenant en France et le PSG se montre pour le moment bien discret. Il faut dire que Leonardo doit composer avec des moyens plus limités que prévu suite à la pandémie qui a paralysé la France. Cela n’empêche pas le directeur sportif parisien d’avoir des priorités claires dans chaque secteur de jeu.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

En défense : un latéral droit avant de penser à l’axe

Avec les départs actés de Thiago Silva, Tanguy Kouassi et Thomas Meunier, la défense du PSG a été largement désertée. Jusqu’à la prolongation de Layvin Kurzawa, la priorité semblait être la quête d’un défenseur central capable de jouer sur le couloir gauche pour épauler Juan Bernat. En ce sens, le profil de Lucas Hernandez (Bayern Munich) semblait parfaitement coller. Finalement, Kurzawa a prolongé et avec Marquinhos, Kimpembe, Diallo et Kehrer, Thomas Tuchel a déjà quatre solutions possibles dans l’axe. La priorité absolue est donc clairement l’arrivée d’un latéral droit. Parmi les noms évoqués, Youcef Atal est retenu par Nice et son projet ambitieux, Hamari Traoré a vu les rumeurs d’un départ du Stade Rennais s’éteindre. Les deux pistes les plus chaudes mènent aujourd’hui à Adam Marusic (Lazio Rome) et plus récemment Dodô, le latéral brésilien du Shaktar Donetsk.

Au milieu : un gros coup… et pourquoi pas deux ?

Le directeur sportif parisien semble avoir donné le ton pour son entrejeu. Hors de question de continuer une saison supplémentaire avec Marquinhos comme couteau suisse pour dépanner au milieu de terrain. Le PSG cherche donc des certitudes dans ce secteur mais il n’en a qu’une : Marco Verratti. En conséquence, Leonardo aimerait recruter un, voir deux milieux de terrain d’envergure s’il parvenait à dégraisser. Car ni Idrissa Gueye, ni Ander Herrera et encore moins Julian Draxler ne seraient retenus en cas de belles offres. Encore faut-il que ces joueurs au salaire mirobolants aient envie de partir, ce qui est loin d’être acquis… Dans le meilleur des mondes, Leonardo utiliserait l’argent de ces départs pour le duo Milinkovic-Savic (Lazio) – Bennacer (Milan AC). Mais rien n’est jamais aussi simple en matière de Mercato. En parallèle, dans un profil plus prometteur, le jeune milieu du RB Salzbourg Dominik Szoboszlai (19 ans) serait sur les tablettes.

En attaque : qui derrière Mbappé et Icardi ?

Le domaine offensif du PSG est sans doute celui qui suscite le moins de commentaires, ce qui peut se comprendre lorsque l’on a cinq joueurs (Neymar, Mbappé, Icardi, Di Maria, Sarabia) de grand talent sous la main. Pourtant, la question de la quantité se pose, d’autant plus si Tuchel revient au 4-4-2 qui a fait merveille avant la pause imposée au club de la capitale. Cavani et Choupi-Moting partis, Mbappé et Cavani n’ont tout simplement aucune doublure au poste d’attaquant. Un constat inquiétant dans un club voué à jouer les premiers rôles en Europe. Et d’autant plus inquiétant puisque mis à part une improbable piste Wilfried Zaha évoquée par la presse anglaise il y a peu, le PSG semble se montrer très discret dans ses recherches. Le signe que Leonardo prépare un gros coup en coulisses ?

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014