par Alexandre Corboz

PSG – Mercato : pourquoi Guerreiro (FC Lorient) a dit non à Paris

Dans le Parisien, Raphaël Guerreiro (FC Lorient, 22 ans) est revenu sur la rumeur qui l’a envoyé au PSG à l’été 2015.

Dans le Parisien, Raphaël Guerreiro (FC Lorient, 22 ans) est revenu sur la rumeur qui l’a envoyé au PSG à l’été 2015.

Ce mardi soir, le FC Lorient affronte le Paris Saint-Germain en demi-finale de la Coupe de France. Un match particulier pour le latéral gauche des Merlus Raphaël Guerreiro, pisté par le PSG l’été dernier.

« Je ne regrette pas »

Dans les colonnes du Parisien / Aujourd’hui en France, le Portugais a expliqué pourquoi son transfert avait finalement capoté : « Il y a eu des contacts entre présidents et avec mon agent l’été dernier. Mais j’ai fait savoir que ce n’était pas le choix qui s’imposait pour moi. Pour le bien de ma carrière, j’ai estimé qu’il valait mieux faire une saison complète à Lorient plutôt que d’être remplaçant à Paris. Même si on progresse toujours au contact de si grands joueurs, j’ai privilégié le temps de jeu. Ce fut un choix compliqué. En temps normal, on se dit qu’on va tout faire pour y aller parce qu’il s’agit du PSG. Mais je ne regrette pas. Je devais aussi me projeter en vue de l’Euro avec le Portugal. Peu importe le club qui m’aurait contacté. Cela aurait été dur de bouger de Lorient si je n’avais pas eu une place de titulaire assurée », confesse l’intéressé.

Un départ après l’Euro 2016 dans les tuyaux ?

Sous contrat jusqu’en juin 2017, le latéral de 22 ans devrait quitter Lorient après l’Euro. S’il estime que ce ne serait « pas un souci de rester », l’ancien Caennais estime quand même avoir fait son temps chez les Merlus : « Peut-être que j’aurais besoin de changer d’air, de voir ce que d’autres clubs me proposent pour me permettre de progresser. » Reste à savoir si le PSG pensera à nouveau à lui pour la succession de Maxwell.

Arnaud Carond

Pour résumer

Dans le Parisien, Raphaël Guerreiro (FC Lorient, 22 ans) est revenu sur la rumeur qui l’a envoyé au PSG à l’été 2015.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.