PSG : Salvatore Sirigu taclé par un rappeur parisien

Rappeur parisien revendiqué supporter du PSG, Black Kent a chatouillé les chevilles de Salvatore Sirigu (aujourd’hui deuxième gardien du club de la Capitale) dans la chanson « 18 mars » de son album Morceaux d’un homme sorti aujourd’hui. « Si vous pouvez, dites à Sirigu que c’est pas mon ami », a glissé le rappeur.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

Sur le site de L’Equipe, Black Kent s’est justifié sur ses critiques… Assurant qu’il pourrait bientôt faire de même avec Kévin Trapp : «J’ai écrit cette chanson au printemps dernier, au moment où l’on s’est fait sortir en quarts de finale de Ligue des champions par le Barça. J’avais trouvé qu’il était un peu responsable de cette élimination… Si on avait eu un goal de la trempe d’un Neuer, on aurait été plus serein derrière. Le PSG a bien fait de recruter ensuite un autre gardien. Bien qu’avec (Kevin) Trapp et ses bourdes, je ne suis pas encore rassuré. »

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008