PSG – SC Bastia : un mois de prison ferme requis contre Brandao !

Le verdict est enfin tombé dans le procès Brandao : un mois de prison ferme et 20 000 euros d’amende !

Le parquet avait au préalable requis huit mois de prison avec sursis et 15000 euros d’amende contre l’attaquant brésilien, auteur d’un coup de tête au milieu du Paris Saint-Germain Thiago Motta, après un match du SC Bastia disputé au Parc des Princes le 16 août dernier.

Pour la représentante du ministère public, le caractère prémédité du geste de l’attaquant brésilien ne faisait pas de doute, « un coup de tête totalement disproportionné et non pas immédiat ». Nous sommes, selon elle, face à « un comportement qui est pensé, qui est calculé, (…) au-delà d’un comportement qui est simplement affligeant ».

Pour le conseil de Brandao, les insultes proférées par Thiago Motta lors du match expliquent que Brandao ait « pété les plombs » après la rencontre. Selon l’attaquant brésilien, le joueur du PSG lui a dit qu’il n’était « pas un homme » et l’a notamment accusé d’avoir commis un viol lorsqu’il jouait à l’OM, faits pour lesquels il a bénéficié d’un non-lieu en 2012.