PSG : Rabiot, Mercato, Neymar… Tuchel attaque très fort l’année 2019

PSG - Mercato : Arnaud Kalimuendo passe pro (officiel)

L’entraîneur du PSG Thomas Tuchel a tenu son point presse à la veille du 32e de finale de la Coupe de France contre Pontivy.

Pour sa première conférence de presse de l’année 2019, Thomas Tuchel a été sobre et a surtout évoqué le retour des joueurs sud-américains, chose qui fait toujours parler au PSG après la trêve hivernale. Le deal était pourtant clair dès le départ.

La gestion des Sud-Américains pour la reprise :

« J’ai entendu que les Sud-Américains reviendraient le 7. Mais ce n’est pas comme ça. Edinson Cavani, oui. C’est une négociation avec moi. Marquinhos aussi. Car il a beaucoup joué avec nous et le Brésil. Angel Di Maria et Marco Verratti se sont des choses familiales.  Silva et Neymar sont ok pour joueur demain mais nous allons faire un dernier point après l’entraînement prévu à 16h. Thiago Silva, pouvait revenir le 7. Mais c’est mon capitaine et c’était nécessaire qu’il revienne. Aussi, il n’a pas joué avec le Brésil dont il a eu du temps libre pendant les trêves. De même pour Dani Alves. Neymar est parti en avance. Dont c’était la décision entre nous qu’il revienne le 4. Tout le monde est là, j’en suis heureux. Cela montre un état d’esprit d’équipe. »

Le 8e de finale de C1 contre Manchester United :

« Je ne pense pas encore à Manchester United, et c’est important qu’on arrête d’en parler parce que c’est en février et il y aura beaucoup d’autres matches avant. La seule manière d’être prêts à jouer contre Manchester United, ce sera d’être prêts et se préparer pas à pas, lors de chaque match. »

Le Mercato hivernal :

« Je ne parle pas des autres joueurs (De Jong et De Ligt). C’est super important de recruter cet hiver, c’est tout ce que je peux dire. J’ai tout fait pour convaincre le président et le directeur sportif de recruter cet hiver. Mon avis est clair, on a besoin de joueurs au milieu de terrain mais c’est comme ça, on doit attendre… »

Le cas Adrien Rabiot :

« Ce n’est pas facile. Il doit être professionnel et nous aussi. Ce n’est pas le premier joueur qui est dans un vestiaire avec ce problème. Ce n’est pas un situation isolée, je suis convaincu qu’il peut rester professionnel, il l’a été jusque-là, c’est ce que j’attends de lui. C’est une situation de mercato un peu compliquée. Tout peut arriver. »

JP