par Alexandre Corboz

PSG : une guerre interne minerait la direction du club !

Selon Gilles Favard, le choix de recruter Patrick Kluivert s’explique par une « lutte de clans » en interne.

La nomination de Patrick Kluivert dans le rôle de « directeur de football » au Paris Saint-Germain a surpris beaucoup de monde. En France, beaucoup s’étonne du choix de Nasser Al-Khelaïfi de nommer l’ancien buteur des Pays-Bas et du Barça à un poste où il n’a aucune expérience.

Ce n’est toutefois pas le cas de Gilles Favard, consultant de L’Equipe 21. L’ancien dirigeant du FC Nantes, parfaitement introduit dans le milieu, affirme que cette arrivée est le fait d’une guerre interne au PSG et qu’elle est destinée à nuire à Olivier Létang (directeur général adjoint).

Ribes vs Létang, un conflit réglé par le choix de Kluivert ?

« Il y a des luttes de clans. Il y a quelqu’un qui s’occupe de la communication personnelle de Nasser et qui s’appelle Jean-Martial Ribes. Il n’a qu’une chose en tête : virer Létang. C’est lui qui est derrière l’arrivée de Kluivert », explique Favard, pas persuadé de l’utilité de ce renfort néerlandais : « Il va chapeauter quoi ? Quand Emery va demander un joueur, il va dire oui, non… Il va aller le chercher ? »

Pour Favard, le véto de Nasser Al-Khelaïfi de reprendre Léonardo à son poste est une preuve que le dirigeant qatari écoute davantage Ribes que Létang, qui n’aurait pas forcément vu d’un mauvais œil le retour du Brésilien qui l’a fait venir au PSG. « L’intelligence de Léonardo, c’était de prendre un adjoint comme Létang qui connaissait parfaitement l’administratif et la France. Lui avait l’international. Ils fonctionnaient très bien ensemble. » Les adeptes de la théorie du complot apprécieront cette version.

Arnaud Carond

Pour résumer

Selon Gilles Favard, le choix de recruter Patrick Kluivert s’explique par une « lutte de clans » en interne.