RC Lens : Haise rend hommage à Houllier et mise sur un plan prudent à Monaco

Franck Haise (RC Lens)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

RC Lens : Haise rend hommage à Houllier et mise sur un plan prudent à Monaco


L'entraîneur du RC Lens Franck haine a tenu son point presse à deux jours d'aller à Monaco pour le compte de la 15e journée de L1 (21h).

Quel groupe à disposition pour aller à Monaco ?

« Corentin Jean a repris en individuel hier et il a fait la séance avec le groupe ce matin. En dehors de Loic Badé suspendu, on a tout le monde hormis Cheick Traoré en entraînement individualisé. Je ne vais pas faire jouer les 29 joueurs, il y en 15-16 qui vont jouer un peu plus, il y a quand même un noyau de titulaires. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU RC LENS

Haise rend un hommage appuyé à Houllier

« J'ai une pensée pour Gérard Houllier. Il a marqué l'histoire du club et du football français. Ce qu'il disait avait toujours beaucoup de sens. Il a tout connu, entraîné en amateur puis connu les plus hautes fonctions. C'est un sacré parcours. Le spectre était large chez lui. Lorsqu'il était DTN, il a insufflé beaucoup de choses sur la formation française. Il y avait toujours beaucoup d'intelligence dans ses propos, il était assez innovant. »

 

Se relancer à Monaco sur les points cruciaux

« Il faudra se ressaisir sur les points. En tout cas, on voit sur les 2 derniers adversaires à Bollaert, nos adversaires étaient venus avec des blocs très bas. ça nous amène à être encore plus justes dans l'animation offensive et à l'extérieur on en a généralement un peu plus. Les adversaires n'ont pas forcément besoin de beaucoup d'occasions pour nous marquer des buts. Cela s'explique par des erreurs individuelles qui peuvent se cumuler plutôt que par des blocs qui ont pu nous déséquilibrer. » 

 

Le bilan comptable du RC Lens est bon

« Monaco a un taux de possession encore supérieur à Rennes, c'est une équipe qui a des qualités techniques et collectives. C'est capable d'attaquer vite. Monaco c'est un très beau défi, on y va en tant que challenger, on n'est pas dans la même cour, il ne faut jamais l'oublier. On est là pour jouer le maintien et je préfère le faire avec 21 points après 13 journées. On a forcément plus de repères chez nous mais le huis clos, c'est un peu usant. Ce qui manque le plus aux joueurs, c'est d'avoir un public pour se sublimer. »