RC Strasbourg : une malédiction plane sur le Stade de Reims à la Meinau

true

L’entraîneur du RC Strasbourg Thierry Laurey aurait la tentation d’évoluer avec trois attaquants pour forcer le verrou du Stade de Reims cet après-midi à la Meinau (17h).

Le RC Strasbourg est invaincu lors de ses 9 derniers matches à domicile face au Stade de Reims en L1 (7 victoires, 2 nuls). Sa dernière défaite remonte au 12 avril 1964 (1-2). C’est dire si les Champenois sont en danger à la Meinau… d’autant plus que l’attaque du RCSA est boostée par une concurrence nouvelle. Avec l’arrivée de Majeed Waris cet hiver, Thierry Laurey possède en plus de Lebo Mothiba et Kévin Zohi une palette riche pour faire fructifier Ludovic Ajorque.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Reims maudit à la Meinau

« Kévin avait été performant à Monaco. Avec Waris, ils ont un profil qui n’est pas tout à fait le même, mais pas très éloigné non plus. Ils nous apportent l’explosivité et la qualité technique, estime le coach du RC Strasbourg dans L’Équipe. Kévin sur le côté, c’est son poste de prédilection, Waris même chose. En plus. Dans l’idée, il y a certes la vitesse de Waris sur le côté, mais cela permet aussi de verrouiller un peu plus les couloirs. »

Une attaque à trois têtes au Racing ? 

De là à revoir régulièrement l’option à trois attaquants ? Pas impossible estime le quotidien sportif ce dimanche. David Guion et ses hommes sont prévenus. 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013