RC Strasbourg : José Luis Chilavert a une dernière volonté très originale

Gardien du RC Strasbourg de 2000 à 2002, le Paraguayen José Luis Chilavert a rendu public ses dernières volontés. Il veut que ses cendres soient dispersées à Velez.

De José Luis Chilavert, les supporters strasbourgeois ont gardé le souvenir d’un gardien hors de forme, très peu décisif pendant les deux saisons qu’il a passées du côté de la Meinau, hormis en finale de la Coupe de France 2001, remportée aux tirs au but face à Amiens (0-0, 5 t.a.b. à 4). Ce soir-là, il avait arrêté une tentative picarde avant de transformer la sienne, qui avait donné la victoire au RCS.

A 53 ans, le Paraguayen a raccroché les gants depuis bien longtemps. Il vit une retraite dorée, animant des plateaux TV par sa gouaille légendaire. Lors d’une émission, il a dévoilé quel serait le programme juste après sa mort. Déjà, il tient à être crématisé. C’est ensuite que cela devient un peu bizarre. Il a demandé à sa femme (ou à ses enfants) de disperser ses cendres au stade José Amalfitani de Velez Sarsfield.

Avec le club argentin, de 1991 à 2000, il a connu la gloire, remportant le championnat d’Argentine à trois reprises, la Copa Libertadores et la Coupe Intercontinentale. Son souhait est que ses cendres soient divisées en deux parties égales et qu’elles soient répandues dans chaque kop de l’enceinte du Fortin. Ainsi, tous les quinze jours, il pourra suivre le match de son club préféré. Bizarrement, il n’a pas évoqué la Meinau dans son testament…

R.N.