RC Strasbourg : le Racing accusé d’être impliqué dans une affaire de visa en marge du match retour face au Lokomotiv Plovdiv

Résultat Europa League : le RC Strasbourg a eu très chaud mais passe à Haïfa (1-2)

Alors que le Racing Club de Strasbourg affronte le Lokomotiv Plovdiv jeudi soir lors du troisième tour préliminaire retour de la Ligue Europa, le président bulgare incrimine le club alsacien. 

En marge de ce match retour entre le Racing Club de Strasbourg et le Lokomotiv Plovdiv (jeudi soir à la Meinau), il est question d’une affaire de visa. En effet, deux joueurs du club bulgare ont eu un soucis avec leur demande pour pouvoir se rendre à Strasbourg. Cette dernière aurait été effectuée trop tard, empêchant Stephen Eze (défenseur, titulaire) de se rendre en France pour disputer la rencontre. « S’agissant du joueur nigérian Stephen Eze […], la procédure Schengen que nous avons engagée dès la réception (hélas tardive) de la demande n’a pas encore abouti », a déclaré l’ambassade de France à Sofia.

Le Racing responsable selon le club bulgare

En revanche, un visa a pu être délivré au dernier moment au milieu tadjik Parvizdzhon Umarbaev, a annoncé le propriétaire du club Hristo Kroucharski. Ce dernier, très en colère, avait envisageait de se mettre en grève devant l’ambassade de France à Sofia.

 »Umarbayev a obtenu son visa pour aller à Strasbourg jeudi, et jouera, mais pas Stephen Eze. Nous avons déposé une plainte. Je soupçonne que le Racing Cub de Strasbourg soit impliqué dans cette affaire ! »

Pour rappel, à l’aller Strasbourg s’était imposé 1 à 0 à Plovdiv. Le match retour s’annonce bouillant…

Charlie COURRENT