RC Strasbourg – Stade de Reims (3-0) : Laurey avait son plan, Guion liste les manques

false

Le RC Strasbourg s’est offert une victoire convaincante ce dimanche face au Stade de Reims (3-0). Un succès qui offre la sixième place aux Alsaciens.

Avant le choc entre le PSG et l’OL qui pourrait permettre aux Gones de passer devant, le RC Strasbourg est sixième de Ligue 1. Pour cela, les Alsaciens ont dû obtenir un succès précieux face au Stade de Reims ce dimanche.

A lire aussi : Tous les articles de RC Strasbourg

Après la rencontre, Thierry Laurey était forcément satisfait du déroulement de la rencontre qui s’est décantée en deuxième période. Avec notamment la bonne gestion d’un Majeed Waris décisif une nouvelle fois. « Sur ce type de match, l’ouverture du score est primordiale, on a peut-être voulu faire trop attention en première mi-temps. On a eu quelques déchets dans le jeu, mais on a bien repris les choses en main en début de deuxième (période). On était quand même à notre cinquième match en deux semaines et on n’a pas trop manqué d’essence, mais il y a forcément par moment des petites erreurs qui sont commises. En tout cas, pour un cinquième match en deux semaines, c’est plutôt un bon match ! On a des garçons en forme, on avait mis Majeed (Waris) sur le banc à Toulouse avec l’idée de le garder pour le match contre Reims, même chose avec Kévin (Zohi) qui avait soufflé le match contre Lille. On essaie de garder des forces, quelques fois ça marche, parfois pas, mais ce soir ça a marché et tout le monde est content ! »

De son côté, David Guion était forcément plus déçu, estimant que ses hommes ont été trop friables sur le plan offensif pour espérer mieux. « On a surtout manqué de poids offensif pour pouvoir mettre Strasbourg en difficulté. Les débats étaient équilibrés en première période, ils avaient quelques coups de pied arrêtés. Ce premier but nous a obligés à sortir davantage, et on s’est fait contrer sur nos corners. Il nous a manqué de la consistance et du poids offensif. »

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014