RC Strasbourg : Thierry Laurey dénonce un arbitrage pro-PSG, Riolo le cartonne

Thierry Laurey estime que l’arbitre de PSG – RC Strasbourg a été bien trop clément avec les Parisiens. Daniel Riolo dégomme son plan de jeu.

Samedi, le RC Strasbourg est passé tout proche d’un exploit sur la pelouse du Paris Saint-Germain. Jusqu’à l’orée du temps additionnel, le club alsacien tenait le 0-0 avant que Neymar ne sorte finalement de sa boîte avec un but venu d’ailleurs pour donner la victoire au Champion de France (1-0).

Beaucoup de coups et un blessé à Strasbourg…

A l’issue de la rencontre, le coach du Racing Thierry Laurey l’avait mauvaise contre l’arbitrage. Omettant les mains baladeuses de ses joueurs dans la surface, le technicien s’est attardé sur les fautes de Layvin Kurzawa ou Marco Verratti qui auraient dû, selon lui, valoir un carton rouge.

« Quand tu as un défenseur adverse qui te coupe en deux et l’arbitre ne siffle pas, malheureusement c’est un imprévu aussi. Il faut aussi voir les choses dans leur globalité. Il n’y a pas qu’un manque de réussite, il y’a aussi des décisions qui font que sur certaines situations les Parisiens ont été un peu avantagés. J’ai vu ces choses là, et ça m’irrite parce que je pense si nous on fait ces fautes là, le carton rouge est vite sorti », a pesté Laurey, sans doute échaudé par la blessure à la 72e minute du jeune Mohamed Simakan, contraint de céder sa place après avoir subi deux coups à la cheville droite.

Riolo dénonce une négation du foot et une « juste sentence »

Sur son blog, Daniel Riolo s’est de son côté agacé du plan de jeu de Strasbourg qu’il juge bien trop défensif : « A 8 ou 9 derrière le ballon, on ne pense pas à jouer au foot n’est-ce pas ? Et le pire c’est qu’à la fin, Laurey parle de frustration ! Mais de quoi ? La pire punition possible, le but après la 90e, pour les équipes qui bétonnent de cette façon, c’est la juste sentence ! Mais on peut jouer au foot avec des mecs aussi grands, aussi lourds ? »

Arnaud Carond