AS Monaco – Stade de Reims (2-2) : Guion ne cache pas ses regrets après le nul
par Julien Pédebos

AS Monaco – Stade de Reims (2-2) : Guion ne cache pas ses regrets après le nul

David Guion, l'entraîneur du Stade de Reims, pouvait logiquement nourrir des regrets après le nul concédé sur la pelouse de Monaco (2-2).

C'est un scénario forcément rageant pour David Guion et les joueurs du Stade de Reims. Après avoir mené de deux buts, les Champenois ont cédé en début de seconde période sur deux phases arrêtées, avec notamment un but de l'ancien défenseur rémois Axel Disasi.

Dans ces conditions, devant la presse, l'entraîneur David Guion ne cachait pas une pointe de déception. « Quand on mène 2-0 à l'extérieur contre une très belle équipe de Monaco, on peut avoir des regrets, surtout de la façon dont on a pris les buts. Mais, durant la première demi-heure, on a bien suivi le plan en jouant à deux attaquants dans la profondeur. Ensuite, le but nous a fait mal psychologiquement avant la mi-temps. Mais on a la possibilité du 3-1, puis du 3-2, après la pause. Monaco a poussé et a eu aussi beaucoup de situations en fin de rencontre. »

Un adversaire qui peut viser haut

Pour autant, Guion relativise en raison des conditions de jeu, mais aussi de l'adversaire qui pourrait selon lui viser de grandes choses. « Cela dit, je veux féliciter tous les acteurs. Il faisait très chaud. Et les courses à haute intensité ont été difficiles en fin de match. L'état d'esprit affiché a été remarquable. Monaco est une équipe agressive qui veut jouer chez l'adversaire et sur les côtés. Elle est complète avec deux leaders techniques, Ben Yedder et Golovine. Elle jouera le haut du tableau », assure Guion.