Stade de Reims : Abdelhamid raconte son confinement musclé

true

Yunis Abdelhamid (32 ans), défenseur central du Stade de Reims, reste professionnel jusqu’au bout des ongles pendant la période confinement imposé par la crise sanitaire.

Le Stade de Reims ne fait jamais les choses à moitié. En témoigne le plan de choc qu’il a mis en place en pleine période de confinement imposée par la pandémie de coronavirus.

« Nous avons décidé de cette semaine libre, sans activité contraignante, avant une reprise lundi des entraînements à distance, a déjà expliqué dans L’Équipe Laurent Bessière, responsable de la performance. Depuis le samedi 14 mars, chaque joueur a été chargé de s’équiper en matériel, soit en venant le chercher au centre d’entraînement, soit en se le procurant auprès de distributeurs vers lesquels nous les avons orientés avant le début du confinement. »

Yunis Abdelhamid fait partie de ceux qui suivent le protocole à la lettre. « Je fais une petite heure le matin, et entre une heure et une heure et demie l’après-midi. Un ami qui possède une salle de cross-fit m’envoie des programmes à faire le matin. Aujourd’hui, c’était rameur, burpees et squats, raconte le défenseur de 32 ans au Figaro. L’après-midi, j’effectue la séance que le préparateur physique du club nous a envoyée. Par exemple boxe, corde ondulatoire et vélo. Nous avons un groupe WhatsApp avec les préparateurs physiques et les kinés. Ils sont aux aguets et réactifs si on a besoin d’eux. »

 

 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013