Stade Rennais : les 5 choses à attendre du second Mercato
par Alexandre Corboz

Stade Rennais : les 5 choses à attendre du second Mercato

Dans une semaine, le Mercato de Ligue 1 va ouvrir ses portes pour la deuxième fois. Le point sur ce qu'il peut encore se passer du côté du Stade Rennais.

Finaliser la venue des deux défenseurs centraux

Julien Stéphan souhaitait aller vite dans son recrutement. Il n'a pour l'heure obtenu qu'un seul des renforts souhaités : Martin Terrier. Le coach breton ne s'en cache pas : il attend la venue de deux défenseurs centraux pour pallier à la non reconduction de Jérémy Morel et à la fin de prêt de Joris Gnagnon. La priorité va au recrutement d'un central gaucher dans le même profil que Mohamed Salisu (en partance pour Southampton) ou Benoît Badiashile (AS Monaco). Plusieurs noms circulent dont celui de Samuel Umtiti (FC Barcelone). Rennes devrait finaliser au moins une de ces deux arrivées avant les tours préliminaires de Ligue des Champions. En fonction des arrivées, cela pourrait libérer un bon de sortie au prometteur Lilian Brassier (ex-VAFC, 20 ans).

Finaliser la venue d'un attaquant

C'est l'autre gros chantier du Stade Rennais. S'il fait actuellement des tests avec le jeune Rutter en back-up d'Hunou et de Niang, Julien Stéphan souhaite un autre profil devant. Serhou Guirassy est son premier choix mais la négociation avec Amiens est âpre. Darwin Nunez (Almeria) et Luis Suarez (prêté par Watford à Saragosse) seraient les alternatives. A l'initiative de Nicolas Holveck, Rennes étudierait la faisabilité d'un transfert de Wissam Ben Yedder (AS Monaco) mais cela paraît quand même très compliqué même avec la Ligue des Champions...

Clarifier la situation dans les couloirs

En fonction du dénouement de certains dossiers, des postes de recrutement pourraient s'ouvrir dans les couloirs défensifs. Rennes négocie actuellement pour prolonger ses deux latéraux titulaires Faitout Maouassa et Hamari Traoré, tous deux liés jusqu'en juin 2021. Si la tendance était plutôt favorable il y a encore quelques jours, le club breton a déjà étudié quelques alternatives de marché. Notamment à droite où Sébastien Corchia (prêté à l'Espanyol par le FC Séville) est une option en cas de transfert de Traoré. On n'est jamais trop prévoyant...

Régler l'épineux dossier M'Baye Niang

M'Baye Niang fera-t-il toujours parti du projet rennais à l'issue de l'été ? Julien Stéphan n'a pas apprécié que l'attaquant sénégalais, qu'il avait largement contribué à relancer, se pose en faveur d'un départ et drague l'OM à la fin du confinement. Depuis, Niang est revenu sur ses propos et s'est remis au travail. Une situation qui tend à normaliser sa situation. Qu'en sera-t-il si un nouvel attaquant débarque ? Le mystère demeure. Officiellement, les Rouge et Noir comptent sur Niang. Officieusement, il se murmure que la porte est ouverte contre un chèque de 20 M€.

Verrouiller Eduardo Camavinga, gérer les cas Gelin et Grenier

Cible des plus grands clubs européens comme le Real Madrid ou le PSG, Eduardo Camavinga va surement faire l'objet d'offres durant les deux mois de Mercato international. A 17 ans, l'international Espoirs – sous contrat jusqu'en juin 2022 – est l'une des pépites les plus courtisés du continent. Désireux de jouer la Ligue des Champions avec Rennes et de confirmer sur une saison complète, Camavinga n'est pas pressé de partir. Reste qu'une élimination en Ligue des Champions pourrait changer la donne le concernant.

Dans le cœur du jeu, il y a aussi beaucoup d'options (Nzonzi, Bourigeaud, Lea-Siliki, Martin...) et cela pourrait avoir une incidence directe sur deux joueurs : Clément Grenier (29 ans, fin de contrat : 2021) et Jérémy Gélin (23 ans, fin de contrat : 2022). Le premier aurait des touches du côté de Grenade. Le second plait à plusieurs clubs de L1 (Lens, Metz, Brest, Strasbourg...).