Stade Rennais : Pierre Ménès manque d’optimisme pour le SRFC

false

Les faiblesses récurrentes du Stade Rennais dans le secteur offensif font craindre le pire à Pierre Ménès pour la suite de la saison.

Le Stade Rennais n’y arrive vraiment plus. Le club breton a enregistré à Monaco hier sa neuvième rencontre sans victoire et se retrouve à un triste 12e rang de L1. La défaite en Principauté a encore mis l’accent sur certaines défaillances des hommes de Julien Stéphan, que l’intéressé reconnaît volontiers et entend travailler pour redresser la barre.

« Il faut être lucide. On a fait une première mi-temps très insuffisante. On a été dominés partout. On est heureux de rentrer aux vestiaires avec le 1-1. Ensuite, on a la chance de mener en début de deuxième mi-temps, a-t-il réagi. La situation n’est pas satisfaisante. On a marqué trop peu de points sur les sept derniers matches. Mais il faut rester solidaire, s’accrocher et chercher le déclic. On doit faire front. Je dois me poser en rassembleur, en fédérateur. J’ai de la force pour y parvenir et aider les joueurs. »

Faiblesse offensive

Pierre Ménès ne renie pas le travail réalisé par Stéphan à la tête du Stade Rennais. En revanche, le consultant de Canal+ remarque encore les difficultés de cette équipe à exister sur le plan offensif.

« Les Rennais poursuivent leur lente descente et même si les joueurs de Stéphan ont marqué deux buts à Louis II, leur faiblesse offensive récurrente constituera un frein à leurs ambitions pendant toute la saison, observe Ménès sur son blog. Un exploit individuel et un cadeau offert par l’adversaire ne masqueront pas toujours une carence aussi criante. » 

Bastien Aubert