Stade Rennais, PSG – Mercato : une surprenante solution se dessine pour l’avenir de Ben Arfa

true

Malgré des débuts laborieux avec le Real Valladolid, Hatem Ben Arfa fait l’unanimité dans son nouveau club.

Absent ce samedi soir (19h30) face au FC Barcelone car souffrant d’un lombalgie, Hatem Ben Arfa (33 ans) n’est pas parvenu à faire son trou dans l’effectif du Real Valladolid. Apparu seulement à cinq reprises (2 titularisations), le Français a beaucoup de mal à se greffer dans l’effectif du club de Ronaldo. Il faut dire que son profil ne colle pas du tout aux besoins de l’équipe ultradéfensive bâtie par Sergio Gonzalez.

Alors qu’il a toujours mis en avant les ambitions de jeu de son équipe dans sa décision de rejoindre la modeste équipe de Liga, Ben Arfa aurait de quoi déchanter et envisager un nouveau départ à l’issue de son contrat (à la fin du mois) et pourtant… A écouter le conseiller du président de Valladolid tout est réuni pour que l’ancien joueur de Rennes ou de Nice ne prolonge.

Ben Arfa cité en exemple à Valladolid

Logé au club durant le confinement, Hatem Ben Arfa s’est mis au service des autres durant le confinement et son attitude a plu. « C’est un exemple pour nous tous. C’était un sacrifice pour lui de ne pas être chez lui », explique à « RMC » David Espinar, le porte-parole de Valladolid et directeur de cabinet de Ronaldo : « C’est un grand professionnel, qui est depuis longtemps dans le football, il sait comment cela se passe dans le sport de haut-niveau. C’est normal qu’il veuille jouer mais il a une très bonne discipline. Il ne pose aucun problème, il est intégré auprès de ses coéquipiers, de l’entraîneur et de l’institution. Nous sommes très satisfaits de son comportement, de ses qualités et nous espérons qu’il pourra apporter un peu plus pour les matchs qu’il reste ».

Une nouvelle offre de Valladolid serait même dans les tuyaux et Hatem Ben Arfa l’écoutera : « Nous attendons que la saison se termine. Le maintien n’est pas encore confirmé. Une fois que ce sera fait, nous pourrons parler (…) Nous voulons grandir chaque année et c’est sûr que nous allons faire une équipe pour que la prochaine saison nous puissions regarder plus haut avec des objectifs plus ambitieux ». Une équipe au budget revu à la hausse avec un projet sportif plus ambitieux pourrait finir de convaincre HBA du bienfondé de son choix initial. Loin de déchanter de cette expérience espagnole, Ben Arfa a toujours l’ambition de briller en Liga pour les trois ou quatre ans de carrière qu’il lui reste.

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008