par Mathias Merlo

Stade Rennais : qui es-tu Darwin Núñez (Almeria) ?

Devant la difficulté du dossier Serhou Guirassy, le Stade Rennais a activé la piste du buteur uruguayen Darwin Núñez (21 ans, CD Almeria). Portrait. 

 

Pour combler le probable départ de M'Baye Niang, le Stade Rennais s'est mis en quête d'un successeur. Si la piste la plus chaude mène à Serhou Guirassy (24 ans, Amiens), les Bretons ont établi des contacts avec Darwin Núñez d'après RMC. À 21 ans, pour sa première saison en Espagne, le buteur du CD Almeria est la révélation de la deuxième division espagnole avec 15 buts et 2 passes décisives en 29 rencontres.

Une soif inaltérable de revanche pour les siens

Né à Artigas (Uruguay), Darwin Núñez a grandi dans ce que les Uruguayens appellent l'intérieur. Ces petites villes bien loin du cratère de Montevideo. Issu d'une famille très pauvre, le gamin se passionne pour la balle ronde. En 2013, le destin du buteur chavire lors d'un match de quartier. Il est repéré par José Perdomo, ex-international de la Céleste (28 sélections, entre 1987-1990). Six cents kilomètres plus loin, Núñez rejoint le CA Peñarol, un des plus grands clubs du pays.

Au centre de formation, il rejoint la chambre des jeunes venus de l'intérieur du pays. Loin des siens, Núñez coûte de l'argent à sa modeste famille. Son grand-frère se sacrifiera pour lui : "Junior (n.d.l.r: son frère) s'entraînait avec la première de Peñarol. Mais, il a dû partir à cause des événements de la vie et des problèmes familiaux, raconte-t-il à El Observador. Il est parti. Il m'a donné l'occasion de rester et de saisir ma chance."

À 18 ans, son talent est connu de tous au sein du CA Peñarol. Il débute en professionnel avec son club formateur. Une première étape pour rendre la pareille aux siens. Car, Darwin Núñez démène son fort gabarit (1m87) par des appels en profondeur, sa spécialité, pour Silvia et Bibiano, son père et sa mère. "Si je continue à travailler, j'y arriverai et donnerai du plaisir à mes parents. C'est un peu pour rendre l'amour qu'ils m'ont donné. L'amour du père est unique. J'ai dormi l'estomac vide. Mais celle qui a le plus dormi avec le ventre vide était ma mère. Elle se couchait souvent sans manger pour nous nourrir. Je n'oublie pas d'où je viens."

En 2019, Núñez, surnommé le "nouveau Cavani" de part son style par la presse sud-américaine, tape dans l'oeil d'Almeria. Le néo-champion d'Uruguay rejoint le vieux-continent pour 4 millions d'euros. Il poursuit sa progression d'une manière éclatante. La même année, il brille à la coupe du monde moins de 20 ans. Il marque deux buts et bat la Norvège d'Haaland, en phase de poules. En plus du Stade Rennais, Valence, le Betis Séville et l'AS Roma suivent le buteur sous contrat jusqu'en 2024.

Le Stade Rennais devra surveiller le genou de Núñez

Si le profil d'attaquant axial épouse les désirs de Julien Stéphan, le Stade Rennais sera soucieux du genou du joueur. Malgré son jeune âge, Nunez a déjà subi une rupture des ligaments croisés d'un genou. Une blessure qui l'a tenu éloigné des terrain pendant plus d'un an et demi lors de son éclosion au CA Peñarol.

Après une première opération, le récent international uruguayen (1 sélection) est repassé sur la table d'opération. La rotule avait été aussi touché lors de sa première blessure sans qu'elle soit traitée. Depuis 2017, et sa seconde opération du même genou, Núñez connaît une progression rectiligne. Mais, les dommages sur son genou restent forcément prégnants au regard de la grave blessure.

Focalisé sur Serhou Guirassy, le Stade Rennais prendra forcément le soin de bien vérifier l'état physique de l'espoir avant de dégainer une offre à plusieurs millions d'euros. Estimé à 3 millions d'euros par les sites spécialisés, Almeria attend une offre bien supérieur pour lâcher sa pépite. En cas de montée, Almeria est actuellement 3e la Liga2, les dirigeants espagnols ont prévenu que le buteur ne bougerait pas. Dans tous les cas, Núñez a déjà réussi le pari familial et combler de fierté ses proches.