Stade Rennais : Stéphan, Létang, avenir…Jacques Delanoë sort déjà du silence

true

Le nouveau président, par intérim, du Stade Rennais, Jacques Delanoë, s’exprime ce matin, et pour la première fois, dans les colonnes de Ouest-France.

Il est depuis vendredi dernier au coeur de l’actualité du Stade Rennais. Successeur, certes intérimaire, d’Olivier Létang, débarqué sans ménagement du club par la famille Pinault. Jacques Delanoë, puisque c’est de lui dont il s’agit, a aujourd’hui une mission : dénicher le nouvel homme fort du SRFC et proposer un nouvel organigramme.

En attendant, il s’exprime dès ce matin dans les colonnes du quotidien régional, Ouest-France. Avec des idées claires et une feuille de route visiblement bien préparée. En reconnaissant que les tensions entre le coach, Julien Stéphan, et son ancien président, avaient conduit au départ du second.

« Cette problématique a pesé dans le dénouement, oui, mais ça n’a pas été évoqué lors de ma récente réunion. Plus de prérogatives pour Julien Stéphan ? Ce n’est pas la feuille de route que j’ai. Il a déjà beaucoup de travail, il est très impliqué dans ce qu’il fait, c’est un jeune entraîneur, qui a appris très vite son métier et plutôt pas mal. À ma connaissance, il n’est pas prévu d’élargir ses pouvoirs. Mes relations avec lui sont bonnes. On a une contrainte, lui comme moi, c’est que le temps du football va vite et qu’il faut regarder devant et se remettre à cheval tout de suite. Je pense qu’il a envie de travailler avec moi, je n’ai aucun problème à travailler avec lui et je vais tout faire pour faire en sorte que la cohésion interne se renforce, que les choses se pacifient et qu’on aille bien. »

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!