Amiens – ASSE (2-2) : les notes des Verts (avec Cabella en sauveur)

Samedi soir, l’ASSE a arraché un point à Amiens dans le temps additionnel grâce à un but de Rémy Cabella. Voici nos notes pour les joueurs stéphanois.

RUFFIER (6)

Abandonné par sa défense sur les deux buts picards, le gardien des Verts a sorti un bel arrêt réflexe, à bout portant, devant Gnahoré (21e). Assez peu sollicité le reste du temps.

DEBUCHY (5)

On l’a peu vu. Quelques centres mais on l’a connu plus entreprenant. En dedans.

PERRIN (5)

Pour son retour, il a manqué de rythme, logiquement, en début de rencontre, ce qui lui a fait commettre quelques fautes. Un match laborieux même s’il a été présent sur les coups de pied arrêtés défensifs.

SUBOTIC (3), puis POLOMAT

Averti d’entrée pour une faute sur Mendoza, Subotic s’est mal aligné sur le premier but de Konaté. Des relances imprécises avant qu’il ne frôle l’expulsion. Remplacé par POLOMAT, qui s’est installé à gauche.

KOLO (5)

Il a ouvert le score de la tête et il a failli récidiver, toujours de la tête (91e). Mais son match a confirmé qu’il était bien plus à l’aise dans l’axe que sur le côté…

M’VILA (7)

Au milieu, heureusement qu’il était là. Les stats traduisent sa performance : 16 ballons gagnés, 5 perdus et 96% de passes réussies. Il a enrayé plusieurs contres en fin de partie, quand les Verts se sont découverts pour pousser.

VADA (5), puis DIONY

Aït-Bennaser décevant contre Nîmes (2-1) et blessé, Vada a débuté pour la première fois. A l’aise techniquement, il a fait belle impression en début de rencontre avant de baisser le pied et d’être remplacé par DIONY, qui a envoyé une frappe dans les nuages de la Licorne (77e).

NORDIN (5), puis HAMOUMA

Sur son côté droit, Nordin a fait parler sa vitesse mais la justesse lui a manqué. Il a provoqué l’expulsion de Lefort avant de céder sa place à HAMOUMA, incisif mais imprécis lui aussi.

KHAZRI (5)

Pour son retour, le Tunisien a délivré deux passes décisives. Mais dans le jeu, il n’a pas pesé, ratant le peu qu’il a entrepris. Un coup franc qui a fait briller Gurtner (34e).

CABELLA (6)

Positionné à gauche en début de partie, « RC7 » a mal ajusté un piqué (28e) et son match s’est résumé à un festival de mauvais choix et de tirs dévissés jusqu’à son égalisation, sur une action de classe, après un une-deux avec Khazri. Un but qui sauve son match et celui des Verts.

BERIC (6)

En pointe, le Slovène a été très présent. Il a buté sur Gurtner, du gauche (11e), avant de donner deux belles ouvertures à Cabella (28e) et Nordin (29e), puis de trouver deux fois les montants, de la tête (44e, 82e). L’une des rares satisfactions de la soirée.

ASSE

Le but de Cabella a permis d’arracher un point. Mais à 11 contre 10, les Verts peuvent regretter de ne pas avoir su profiter de leur supériorité numérique, pendant une heure. Leur imprécision (6 tirs cadrés sur 24) et leur suffisance ont agacé, y compris Jean-Louis Gasset.

LH