ASSE : 3 choses à savoir sur André Biancarelli

true

Officialisé hier par l’ASSE, André Biancarelli a été présenté sur Poteaux Carrés par Fousseni Diawara qui a cotoyé l’entraîneur à Tours.

À l’ASSE, Fabrice Grange a été rapidement remplacé. Parti d’un commun accord avec le club, l’ex-entraîneur des gardiens a été remplacé par André Biancarelli. Ce dernier est un proche de Claude Puel, qui l’a coaché à l’AS Monaco au début des années 2000.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Sur Poteaux Carrés, site traitant de l’actualité de l’ASSE, Fousseni Diawara a dépeint la personnalité du nouveau membre du staff technique. L’ancien Verts (2000-2008) a tenu des propos élogieux sur le travail de Biancarelli : « C’est un entraîneur des gardiens de qualité. »

Bingourou Kamara, Benjamin Leroy… Biancarelli « fait progresser les gardiens »

Pendant deux saisons, Fousseni Diawara a côtoyé le nouveau entraîneur de l’ASSE à Tours. L’ex-défenseur des Verts a vu le travail de Biancarelli au quotidien. De célèbres gardiens ont progressé sous ses ordres : « Je garde de très bons souvenirs de Dédé. Il a fait progresser les gardiens. Il suffit de regarder le parcours de ses joueurs. Je pense notamment à Bingourou Kamara, qui est devenu titulaire à Tours à l’âge de 18 ans. Il compte plusieurs sélections en équipe de France Espoirs. Après trois belles saisons à Tours, il est désormais à Strasbourg. C’est en bonne partie grâce à ses parades décisives que Strasbourg a remporté la Coupe de la Ligue l’an dernier.

Benjamin Leroy, gardien de l’AC Ajaccio, a également connu le formateur à Tours : « Dédé a également fait du bon boulot avec Benjamin Leroy. Lui aussi a joué en L1 après s’être mis en évidence à Tours. Il a découvert l’élite avec Evian, a fait un passage à Dijon et est titulaire depuis deux saisons à l’AC Ajaccio. C’est un gardien régulier, qui fait partie des meilleurs gardiens de L2. »

Biancarelli a une « façon assez spécifique d’entraîner les gardiens »

Sur sa méthode de travail, là encore, Fousseni Diawara tresse des louanges sur le néo coach de l’ASSE : « Il a une façon assez spécifique d’entraîner les gardiens, il n’y a que lui que je voyais travailler de cette manière-là. j’ai remarqué que les gardiens travaillent bien avec lui. Il faisait en sorte de reproduire différentes situations de match. Avec lui les gardiens travaillaient à l’entraînement beaucoup de situations réelles. C’est ce qui me sautait aux yeux quand je le regardais. Il y avait beaucoup de frappes, d’actions qu’on retrouve en match. Il était tout le temps sur le terrain. Même qu’on avait fini la séance, il prenait des jeunes avec lui. »

Au-délà du terrain, l’ex-international malien salue la personnalité de l’homme décrit comme « jovial, très positif » et qui possède un « excellent état d’esprit ».

Biancarelli est un « bon relais pour un entraîneur »

Déjà au travail, André Biancarelli aura la difficile bataille des gardiens de l’ASSE à gérer. Claude Puel a confié la place de titulaire de Jessy Moulin au détriment de Stéphane Ruffier. Fousseni Diawara pense que Biancarelli sera le serviteur de Claude Puel : « Sur le plan humain, André est un bon relais pour le coach. Il arrive à se faire apprécier du groupe. Il sait rester à sa place et intervenir quand il le faut (…).. Je ne sais pas si le fait que Dédé ait entraîné Ruffier a été pris en compte quand Puel a choisi de le nommer entraîneur des gardiens. Je ne sais pas si Biancarelli va faire progresser Ruffier sur ce qu’on lui reproche aujourd’hui, en l’occurrence son jeu au pied. Ruffier va bientôt avoir 34 ans… Je pense que si Dédé vient, c’est pour apporter une expertise supplémentaire au staff, c’est surtout ça qui est intéressant. S’il peut aider la relation entre Ruffier et Puel, s’il peut l’améliorer, s’il peut servir de tampon, tout le monde y gagnerait. » Pour l’heure, malgré sa place promis sur le banc, Stéphane Ruffier souhaite rester à l’ASSE où il est sous contrat jusqu’en 2021.