ASSE : avenir, mercato, Ligue des Champions…Stéphane Ruffier passe à confesse

Dans un entretien accordé à Yahoo, le gardien de l’ASSE, Stéphane Ruffier, a évoqué bon nombre de sujets. Dont celui de son long passage chez les Verts depuis huit ans.

Il est au fil du temps devenu une figure de l’AS Saint-Etienne. Gardien ô combien décisif qui a indéniablement permis aux Verts de franchir un cap au cours des dernières saisons. Stéphane Ruffier, qui entame son huitième exercice en Ligue 1 chez les Verts, se fait plutôt rare dans les médias, voilà pourquoi ses propos, accordés à Yahoo, sont intéressants.

Notamment lorsqu’il est question de ses choix lors des derniers mercatos d’été, quand bon nombre d’observateurs l’annonçaient ailleurs, que ce soit en Angleterre où encore en Espagne au sein de clubs prétendus plus huppés. Mise au point.

« D’autres fois, je pouvais partir mais je ne voulais pas partir pour partir. J’ai eu pas mal d’offres pour signer dans le ventre mou du championnat Anglais mais quel intérêt ? j’ai un bon contrat à Sainté. Je ne me plains surtout pas. Je suis dans le top 5 français, dans mon pays, ça ne m’intéresse pas d’aller jouer le milieu de tableau ailleurs même si c’est encore mieux payé.

Je suis un compétiteur, ambitieux, donc mon critère principal est sportif. Beaucoup de gens pensent que l’argent est toujours le premier choix mais ce n’est pas mon cas. Je suis très heureux de ce que j’ai. Pour partir, il me fallait quelque chose de supérieur sportivement. Avec Saint-Etienne, j’ai dû jouer une quarantaine de matches de Coupe d’Europe, on est réguliers dans le top 5/6 de Ligue 1. Le seul truc qu’il me manque ici, c’est d’avoir connu la Ligue des Champions. Mais je n’ai pas fini d’espérer ! C’est encore faisable. On ne sait jamais. »

Stéphane Ruffier est également catégorique lorsqu’il s’agit d’évoquer la formation actuelle dans laquelle il évolue. M’Vila, Khazri, Cabella et consorts, il n’avait encore jamais connu un collectif aussi fort. « Individuellement, c’est l’équipe la plus forte. J’ai connu de belles équipes à l’ASSE avec Faouzi (Ghoulam), Aubame (Aubameyang), Kurt (Zouma). On avait moins de qualités individuelles – car ils étaient en train de devenir des gros joueurs, d’emmagasiner de l’expérience mais pas encore ce qu’ils sont devenus – mais par contre, cette équipe a marqué son passage en gagnant un titre, en se qualifiant pour l’UEFA (ex-Ligue Europa). Cette saison, nous avons des joueurs qui ont plus d’expérience. A cette équipe-là d’écrire sa propre histoire. »

L.T.

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.